Connexion

Syndicate content

La police de Manchester en direct sur Twitter

samedi, 16 octobre, 2010 - 10:05

A Manchester, la police tweet toutes ses interventions. Avec un étonnant succès. But de l'opération: prouver que son rôle ne se limite pas à la répression à l'heure des coupes budgétaires.

3205 appels téléphoniques reçus, 341 arrestations et 126 incarcérations : c’est le bilan de 24 heures d’activité de la police de la métropole de Manchester. Alors que le gouvernement annoncera mercredi l’étendue des coupes budgétaires pour les forces de l'ordre, le chef de la police locale Peter Fahy a décidé de montrer le rôle et l’importance de ses troupes. Son mode de communication : le réseau social Twitter !

Entre 5h du matin jeudi et 5h vendredi, la police locale a ainsi posté en direct sur Twitter le contenu de chacun des appels reçus par le 999, le numéro d’urgence de la police. La plupart d’entre eux concernaient directement les compétences des services de police:

Appel 1160 : Deux hommes vus avec des fusils ou des revolvers à plomb à Salford"… "Appel 2368 : des jeunes jettent des cailloux sur des voitures à Leigh"… "Appel 1984 : information à propos de dealers de drogue à Bury"… "Appel 288 : rapport sur un viol"… "Appel 1926 : dispute conjugale avec un ex-conjoint à Bury"…

Mais, comme le précise Peter Fahy,

les activités de la police ne sont mesurées que par les crimes enregistrés et détectés. Cette politique du chiffre ne reflète pas entièrement ce que nous faisons. Une grosse partie n’a rien à voir avec la criminalité car nous sommes l’agence de dernier recours.

Ce rôle social de la police transparaît à travers les rapports d’appels et rend très concrète cette partie méconnue de leur travail:

Appel 1794 : jeunes jouant au football et envoyant le ballon dans un jardin, Stockport"…"Appel 2056 : un sans domicile demande à la police de contacter un de ses amis pour lui"…"Appel 634 : femme perturbée prévenant de la disparition de son chat suite à l’intervention d’un voisin"…"Appel 814 : appel d’un homme qui n’a pas reçu ses allocations"…

L’opération a enregistré un succès phénoménal puisque 45.000 abonnés à Twitter ont suivi leur longue journée, avant que les commentaires ne se multiplient sur Internet.

Pas sûr pourtant qu’il suffise à calmer les ardeurs de réductions budgétaires du gouvernement de David Cameron.
 


Pays