Connexion

Syndicate content

Des écolos britanniques sauvés par une taupe

mardi, 11 janvier, 2011 - 13:01

Le procès de 6 militants écologistes britanniques a été abandonné hier : Mark Kennedy - allias Mark Stone - le policier chargé de les infiltrer se serait rallié à leur cause.

Les écologistes aiment les animaux, qui le leur rendent bien. Six militants, accusés d'avoir voulu s'attaquer à une centrale électrique en 2009, ont été sauvés par… une taupe. Ils devaient comparaitre hier devant les juges. Mais, leur procès a été abandonné dans des conditions rocambolesques : selon la BBC, qui a longuement enquêté sur le sujet, un policier infiltré depuis 2003 dans le groupe, aurait annoncé qu'il était prêt à témoigner en faveur des militants.

Mark Kennedy, alias Mark Stone, un agent de la Metropolitan Police (la police britannique), s'est infiltré depuis 2000 dans des dizaines de groupes de protestation, des militants antiracistes, des anarchistes mais surtout des associations et ONG vertes.

Cheveux longs et boucles d'oreille, l'infiltré écolo parfait

A ses débuts comme taupe, il a 33 ans et se présente comme un grimpeur professionnel. Il porte les cheveux longs et des boucles d'oreilles, arbore des tatouages – pour mieux se fondre dans le paysage.

Mark Stone ne s'est pas contenté d'un simple rôle d'observateur, chargé de recueillir des informations. Il s’est en réalité largement impliqué dans les organisations qu’il avait infiltrées, voyageant dans 22 pays, participant à la recherche de fonds et jouant un rôle de premier plan dans certains des affrontements les plus médiatisés de cette dernière décennie. Son but : perturber les associations pacifiques de lutte contre le changement climatique. Il assiste à presque toutes les manifestations de grande envergure au Royaume-Uni jusqu’aux protestations contre le G20 à Londres en avril 2009.

Son coup d'éclat, ou son coup de maitre comme agent provocateur, date de la même année. Avec une centaine de manifestants, Mark Stone tente de pénétrer à l’intérieur de la centrale à charbon de Ratcliffe-on-Soar, dans le centre de l’Angleterre. Ils veulent la stopper pour empêcher l’émission de milliers de tonnes de carbone. L'action commando est un fiasco : plus de 110 militants sont arrêtés. Et, six devaient comparaitre hier devant la Haute cour de justice anglaise, accusés de complot.

250.000 livres par an

Dans son communiqué, le parquet assure que les poursuites ont été abandonnées en raison de l'apparition de nouveaux éléments, mais que leur suspension n'a rien à voir avec "l'existence d'un policier infiltré". Ce que conteste Mike Schwarz, l'avocat des militants. Les soi-disant nouveaux éléments "sont arrivés à un moment où le parquet savait que nous avions l'intention de divulguer des informations concernant Kennedy devant le juge", a-t-il fait valoir lundi. "Les deux évènements sont connectés, le timing parle de lui-même."

Dernier détail qui pourrait fortement ternir la réputation de la police anglaise, déjà bien embarrassé par cet imbroglio. D'après le quotidien Metro, Mark Kennedy aurait dit à ses amis écologistes qu'une taupe coûte au contribuable 250 000 livres par an. Facture totale pour son infiltration : 1,75 millions de livres.




Pays