Connexion

Syndicate content

Dioxine: Bruxelles craint l’effet « vache folle »

mardi, 11 janvier, 2011 - 17:28

A la suite de la contamination d’œufs et de viande de porc à la dioxine en Allemagne, l’UE encourage les éleveurs à abattre le bétail selon le principe de précaution. Elle veut, par ailleurs, réglementer l’activité des sociétés productrices de graisse pour l’alimentation animale.

"Il n’y aura pas d’indemnisations de l’UE car ce n’est pas à elle de réparer les dégâts". La mise au point hier du commissaire européen à la santé, John Dalli, à la suite de la contamination à la dioxine d'œufs et de viande porcine en Allemagne, est claire et nette. Bruxelles appelle les éleveurs à abattre les animaux empoisonnés pour éviter une éventuelle propagation. Si les analyses révèlent un taux de dioxine supérieur au taux légal, la viande, les œufs et le lait sont interdits de commercialisation. La Commission européenne envisage également de réglementer l’activité des sociétés productrices de graisse destinées à l’alimentation animale.

Graisses industrielles pour l'alimentation animale

Une réunion à eu lieu lundi à Bruxelles, mais en l'absence de propositions concrètes rien n'a été décidé. Les industriels ont été tout au plus invités à proposer des pistes d’ici "à la fin du mois". En cas de nouvel échec sur cette question, l’UE n’aura d’autre choix que de réglementer. Par ailleurs, la Commission s’est penchée ce mardi sur une plus franche séparation entre graisses pour l’industrie et graisses pour l’alimentation animale.

Eviter toute psychose

Ce problème de contamination d’aliments pour les animaux est récurrent en Europe : Royaume-Uni dans les années 90 avec la "vache folle", la Belgique en 1999 avec la "peste porcine", l’Italie en 2008 avec l'empoisonnement du lait de bufflonne. Pour tuer dans l'œuf tout risque de psychose, Bruxelles affirme que cette contamination reste "très faible". Les tests réalisés révèlent un taux de 0,75 nanogrammes par kilo de viandes, soit un taux inférieur au plafond autorisé en Europe.
 




Pays