Connexion

Syndicate content

Attentats en Europe en 2009: séparatistes 237, islamistes 1

mercredi, 12 janvier, 2011 - 14:54

Attentats en 2009 (source Europol)

Irlande
UK
Portugal
Espagne
Pays-Bas
Belgique
France
Suède
Danemark
Allemagne
Italie
Finlande
Pologne
République tchèque
Autriche
Grèce
Ireland
UK
Portugal
Spain
Netherlands
Belgium
France
Sweeden
Denmark
Germany
Italy
Finland
Poland
Czeque Republic
Austria
Greece

La menace islamiste est disproportionnée par rapport à la réalité. Le rapport Europol sur l’état du terrorisme en Europe dresse le bilan: en 2009, sur 294 attentats, un seulement est attribué à des terroristes islamistes.

Les autorités européennes en font-elles trop sur la menace des attentats islamistes ? D’après le rapport de l’agence Europol (European Police Office), on pourrait le penser. Sur les 294 attentats en Europe en 2009, un seul a été perpétré, en Italie, par un mouvement islamiste!

La grande majorité des autres attentats ont été revendiqués par l’ETA qui en compte 237 pour 2009, le reste étant l'œuvre de mouvements anarchistes (40 attentats) et d’extrême droite (4 attentats).

A noter toutefois que ce décompte ne tient pas compte des statistiques du Royaume-Uni, jugées par le rapport "non harmonisées". Or, il y a eu plusieurs attentats en Irlande du Nord qui ont fait deux victimes.

Europol souligne que le nombre d’attentats n’a cessé de baisser depuis 2007. Il y a eu 587 attaques effectives et avortées en 2007, 441 en 2008 et 294 en 2009. Les arrestations ont, elles aussi, diminué, passant de 841 en 2007 à 587 en 2009. Ces attentats ont fait sept morts en 2009 (toutes faisaient partie des forces de l’ordre) contre quatre en 2008.

Attentats aveugles

Par prudence, le directeur d’Europol, Rob Wainwright, reconnait qu’ "il est des cas ou il est difficile de différencier criminalité et actes terroristes".

Malgré ces chiffres, les responsables européens continuent à juger la menace islamiste comme la plus sérieuse. Car, contrairement aux séparatistes qui s’en prennent aux représentants de l’Etat, les islamistes visent exclusivement des populations civiles et frappent de manière aveugle en faisant le plus souvent de nombreuses victimes. Madrid et Londres en ont payé, en 2004 et 2005, le prix fort.


Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere