Connexion

Syndicate content

Des musiciens roms secouent les barrières

dimanche, 19 décembre, 2010 - 15:01

myeurop avec  

contact@respectmag.com

Issus de deux villages tsiganes réputés pour la qualité de leurs musiciens, les Roumains de Mahala Rai Banda enflamment depuis quelques années les dancefloors européens. L’occasion de secouer les clichés sur leur communauté.

"En Roumanie, les gens commencent par dire : “la musique tsigane, ouais bof, je connais”. Quand ils apprennent qu’on joue en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, ils dressent l’oreille. Le charme de l’import export !"

Si Aurèle Ionitsa, violoniste, chanteur, leader "et homme à tout faire" du groupe "ne fait pas de politique", il reconnaît que Mahala Rai Banda secoue les barrières. "Dans le paysage musical roumain, on est exotique. Certains apprécient qu’on mélange sons traditionnels et rythmes modernes, d’autres crient au sacrilège. Peu importe ! Petit à petit, on fait notre trou. Chaque musique finit par trouver son public, il y a de la place pour tous."

Même pour les Roms ? "De tout temps, sous tous les régimes, les majoritaires ont cherché à écraser les minoritaires. Malgré tout, on est resté des esprits libres ! Le monde gitan est assimilé à la mafia, au trafic de drogue. Ça arrange les politiciens de nous coller ces étiquettes."

Repéré en 2004 au Womex, le plus important salon professionnel de world music

Mahala Rai Banda a rejoint en 2009 le label berlinois Asphalt Tango. "Avec eux, on a passé la vitesse supérieure. Machine allemande en action ! Ils nous ont aidé à évoluer de la gypsy pop vers un univers plus groovy, plus funky. Plus clubbing aussi."

Métissage endiablé de folklore roumain, de ska, de reggae, de cuivres, de rumbas catalanes… Si leurs morceaux tournent désormais "en discothèque, sur Internet et dans les supermarchés", le plaisir d’Aurèle reste de jouer live, "y compris dans les mariages ! La scène est un espace de liberté – même si le directeur artistique du label a désormais nos impros à l’œil. Je sais qu’avec la crise, les gens n’ont pas trop les moyens d’acheter le CD… Mais ils peuvent venir faire la fête avec nous et danser !"


Mahala Rai Banda en concert en Europe en février 2011 4.02 et 5.02 La Rochelle (France) – 6.02 Poitiers (France) – 7.02 Cenon (France) – 9.02 Lörrach (Allemagne) – 10.02 Groningen (Pays-Bas) – 15.02 Narbonne (France) – 16.02 Sète (France) – 17.02 Bandol (France) – 19.02.2011 Zug (Suisse)


Mots clés
, , , , , , ,
Pays