Connexion

Syndicate content

Les touristes aiment l’Europe, mais l’Asie séduit de plus en plus

mercredi, 19 janvier, 2011 - 13:28

En 2010, 935 millions ont quitté leur pays pour jouer les touristes. Selon l’Organisation mondiale du tourisme, ils sont 6,7% de plus qu'en 2009. L'Europe reste la destination favorite, mais elle est de plus en plus concurrencée par la l'Asie.

"Stimulé par de meilleures conditions économiques dans le monde, le tourisme international a récupéré plus rapidement que prévu" explique à Madrid, Taleb Rifai, le secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) qui dépend de l’ONU. Les prévisions de croissance du trafic étaient de 5 à 6%, mais, bonne surprise pour ce secteur, elle est, finalement, de 6,7%.

Au total, 935 millions de personnes ont voyagé pour leur plaisir hors de leur pays. Malgré l’incertitude économique, les catastrophes naturelles et autres volcans islandais, les troubles sociaux des pays en développement, la croissance a été plus rapide dans ces pays (+8%) que dans les marchés "matures" (+5%).

Les économies émergentes restent les principaux moteurs de cette reprise souligne Taleb Rifai.

L'Asie attire de plus en plus de touristes. Le bond est spectaculaire en 2010, avec 13% de touristes en plus (204 millions de visiteurs), +6% en Afrique (49 millions), +14% au Moyen-Orient (60 millions), +8% en Amérique (151 millions) et seulement +3% en Europe (471 millions). Le Vieux Continent reste, malgré tout, le champion du monde du tourisme.

Merci les JO et la Coupe du monde!

Plusieurs évènements d’ampleur internationale ont favorisé cette reprise mondiale: l’Exposition Universelle de Shanghai, le Mondial de football en Afrique du Sud et les Jeux Olympiques de Vancouver. Le tourisme mondial dépasse ainsi son niveau d’avant crise.

Pour le secrétaire général de l’OMT, "le défi est désormais de confirmer cette croissance". Selon les prévisions pour 2011, la dynamique mondiale va se confirmer, mais à un rythme moins soutenu : entre 4% et 5%.

Mais attention, avertit l'OMT, "la tendance récente visant à introduire et à augmenter les taxes sur le transport pour améliore les comptes publics risque d'être un handicap majeur".


Mots clés
, , , , , , ,
Pays