Connexion

Syndicate content

Exclusif : Sarkozy n’a jamais rencontré Ben Ali

dimanche, 30 janvier, 2011 - 00:37

Lors de sa visite d’Etat en Tunisie, fin avril 2008, le président français a soigneusement évité de rencontrer le président Ben Ali. C’est du moins ce qui ressort de la galerie de photos consacrée à ce voyage présenté par le site officiel de l’Elysée : l’ancien dictateur ne figure sur aucune des 23 diapos qui défilent…

La France de 2011 en est-elle revenue aux années noires du stalinisme ? Cette époque où, au gré des purges et des procès politiques, les visages "politiquement inopportuns" disparaissaient des photos officielles. La visite du site officiel de l’Elysée  amène à se poser sérieusement la question.

Lors de son voyage officiel en Tunisie, en avril 2008, Nicolas Sarkozy a-t-il soigneusement évité de rencontrer Ben Ali? Les photos de cette rencontre ont-elles été escamotées une fois l'ex-président tunisien devenu trop encombrant?

Un voyage édifiant

La curiosité naturelle de myeurop nous a naturellement conduits sur le site présidentiel. A la recherche d’informations "chaudes", nous avons cliqué sur la rubrique "international". Une belle planète qui tourne, constellée de petites vignettes épinglées sur les pays visités par le chef de l’Etat était apparue.

Toujours poussés par la curiosité, nous avons cliqué sur "Tunisie". Au menu: un "dossier intégral" avec vidéos et photos sur la dernière visite d’Etat de Nicolas Sarkozy dans ce pays durant trois jours, du 28 au 30 avril 2008. Re-clic, maintenant sur l'icône "photos". Un diaporama de 23 clichés s'ouvre.

Mais… c'est bien sûr

Le voyage présidentiel en images se veut édifiant : scènes de foule, remise d’un bouquet à la "première dame", forum économique tuniso-français, entretien avec le Premier ministre Mohamed Ghannouchi (toujours en poste aujourd’hui), visite aux anciens combattants, passage des troupes en revue…

Mais il y a, se dit-on, quelque chose qui cloche. On se frotte les yeux, les images défilent: mais oui…, c'est bien sûr! Il y a un grand absent sur toutes ces photos et pas n'importe qui, du moins à l'époque : le président Ben Ali qui a pourtant côtoyé constamment, durant ces trois jours de visite, son homologue français.

La preuve :

 

Mais, cette preuve, il faut la chercher longtemps et laborieusement sur le site de l'Elysée : une fois trouvé le lien vers "toutes les photos" (à droite, en grisé), il faut cliquer la bagatelle de 70 fois sur "suivant" pour retrouver la trace du voyage présidentiel de 2008.

Surprise, il existe trois diaporamas de cette visite en Tunisie, datées du 28, du 29 et du 30 avril 2008. Dans le premier, Ben Ali sert la main de Nicolas Sarkozy (photos 11 et 13), qui lui pose en souriant une main amicale sur l'épaule (photo 18). Les images du dictateur déchu n'ont donc pas disparues du site de la présidence, mais elles sont bien cachées.

Photo choisie

Ne soyons pas de mauvaise foi : il existe bel et bien une photo de Ben Ali – et sur la page de garde du diaporama qui plus est. On y voit une foule de tunisiens en liesse exhibant au premier plan, une pancarte "vive l’amitié tuniso-française". D’autres "manifestants" brandissent de grandes photos. Au premier plan, celle de Nicolas Sarkozy. En arrière plan, on reconnaît celle de Ben Ali.

 

Certains ont exprimé des doutes sur l'authenticité de ce cliché. Grâce aux indications fournies par nos lecteurs vigilants, nous avons pu retrouver d'autres clichés pris au même moment par un photographe qui nous a affirmé que la "manifestante" au premier plan brandissait bien un portrait du président français. Un portrait qui occulte fort opportunément celui du dictateur déchu. Ne reste que l’éternelle amitié franco-tunisienne…

Parisot doublure de Ben Ali ?

La vidéo tournée à l'occasion de ce voyage n'est guère plus accessible. Elle non plus ne figure pas dans le "Dossier intégral". En lieu et place, samedi 29 janvier dans la soirée, une interview récente faite à Davos de Laurence Parisot. La patronne du Medef commente avec complaisance l'intervention de Nicolas Sarkozy au forum économique mondial sur le thème : "G20/B20, l'occasion pour les entreprises françaises de témoigner de leur rayonnement"!

Finalement, dimanche soir, la vidéo de Davos a été remplacée par celle réalisée par l'Elysée sur la visite présidentielle en Ethiopie. Au moins, on reste, cette fois, sur le même continent.

En cherchant vraiment bien, nous avons retrouvé la vidéo de la visite en Tunisie, disponible dans les archives du site élyséen, mais nettement moins accessible que le diaporama photo.

Déphasage complet

Le site de l'Elysée a déjà été, ces derniers jours, l’objet du sarcasme de certains médias. Notamment de notre confrère Edwy Plenel, directeur de Mediapart, qui soulignait, samedi matin sur France Info, le déphasage complet entre le site de la Maison Blanche et celui de la présidence de la République française.

Sur le premier, un article de "Une" fait le point sur la situation en Egypte et propose en vidéo la prise de position du Président Obama sur ces événements. Sur le second, rien de cette actualité brûlante.

Du moins le samedi matin et après-midi du 29 janvier: à la rubrique "actualités" figuraient le déplacement, ce jour même, de Nicolas Sarkozy à Addis Abeba à l’occasion du sommet de l’Union africaine. Et encore celle, la veille, du Président dans le Cher.

Dans la soirée de samedi seulement, les déclarations conjointes de Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et David Cameron sur l'Egypte étaient mises en ligne sur elysee.fr .

L'ambassade tunisienne fait aussi le ménage

Il y a une dizaine de jours, le site Rue 89 avait également révélé que l'ambassade de Tunisie en France avait, elle aussi, fait le ménage sur son site : la poignée de main entre Nicolas Sarkozy et Ben Ali a disparu de la page d'accueil. A la demande du Quai d'Orsay?

La présidence de la République française  pourrait au moins, sur son site officiel, analyser le présent (les événements d’Egypte). Mais, comme jadis les censeurs de la propagande soviétique, elle ne démontre qu’un vrai savoir-faire : réinventer le passé !

(Article mis à jour le 1er février à 16h45 avec les précisions du photographe)




Pays