Connexion

Syndicate content

Près de 23 millions de chômeurs en Europe

vendredi, 29 avril, 2011 - 14:45

En un an, le taux de chômage dans l'Union européenne n'a baissé que de 0,2% pour se stabiliser à 9,5% en mars. Les écarts restent impressionnants entre les Pays-Bas (4,2%) et l'Espagne (20,7%) qui bat de nouveaux records. Les jeunes sont toujours deux fois plus touchés.


Afficher Taux de chômage (mars 2011) sur une carte plus grande – MyEurop

D'après les derniers chiffres d'Eurostat, les taux de chômage de la zone euro et de l'ensemble de l'Union Européenne restent élevés : respectivement 9,9% et 9,5%, soit une très légère baisse (0,2%) depuis un an. S'il a baissé dans 16 pays, il a par contre encore augmenté dans dix (et il est resté stable en Pologne).

Parmi les États membres, les différences entre pays atteignent plus de 15% entre les mieux et les moins bien lottis. Les taux de chômage les plus bas ont été enregistrés aux Pays-Bas (4,2%), en Autriche (4,3%) et au Luxembourg (4,5%). Les plus élevés sont en Espagne (20,7%), en Lituanie (17,3% ) et en Lettonie (17,2%).

La Lettonie est, cependant, le pays où le chômage a le plus reculé (20,1% au quatrième semestre 2009). Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Grèce (de 10,2% à 14,1% entre les quatrièmes trimestres de 2009 et 2010), et en Irlande (de 13,1% à 14,7%), les deux pays frappés de plein fouet par la crise financière.

Les jeunes en première ligne

En mars 2011, le taux de chômage des moins de 25 ans atteint 20,7% dans l’UE, soit le double du taux global. Il y a un an, il était de 21,1%. Les taux les plus bas sont aux Pays-Bas (6,9%), en Allemagne (8,2%) et en Autriche (9,4%) et les plus élevés en Espagne (44,6%), en Grèce (36,1% au quatrième trimestre 2010), en Slovaquie (35,2%) et en Lituanie (34,2% au quatrième trimestre 2010).


Pays