Connexion

Syndicate content

Pina Bausch, maître danseuse

jeudi, 14 avril, 2011 - 09:52

myeurop avec  

contact@respectmag.com

En 2008, la chorégraphe allemande Pina Bausch reprend son spectacle Kontakthof avec une quarantaine d'ados jamais montés sur scène. Anne Linsel et Rainer Hoffmann en ont fait un documentaire, Les rêves dansants, disponible en DVD. Entretien avec Anne Linsel.

Les rêves dansants, un film sur la danse ou sur l'adolescence ?

Quand j'ai vu ces jeunes, j'ai compris très vite que ça serait un film sur l'adolescence. Sur la façon dont ils se comportent entre eux, leur rapport à la danse….

En quoi cette expérience les a-t-elle aidés à se construire ?

Pendant un an, ces adolescents ont consacré tous leurs samedis à une activité artistique. Ils sont devenus moins timides, ils ont pris confiance en eux. Ils ont aussi réalisé que leurs préjugés sur les autres n'étaient pas fondés. Ces jeunes, qui viennent de milieux sociaux et culturels complètement différents, ont finalement réussi à créer un groupe très soudé.

La plupart n'avaient jamais dansé, mais tous se sont beaucoup investis…

Ils avaient conscience de leur chance. Sans pouvoir l'expliquer précisément, ils ont senti qu'il se passait quelque chose d'extraordinaire. Je pense que ça tient beaucoup à la personnalité de Pina Bausch et de ses deux assistantes qui ont su les aborder avec tendresse et respect.

Qu'est-ce que Kontakthof a changé pour eux ?

Joy, qui interprète le rôle principal de la pièce, va passer des auditions pour devenir comédienne. Deux autres jeunes, et notamment Safet, un Rom issu d'un milieu très défavorisé, viennent de réussir le concours de la Folkwang-Hochschule, la prestigieuse école de danse par laquelle est passée Pina Bausch. Tous le disent: ils n'oublieront jamais cette expérience.

Le principal enseignement du film ?

La pédagogie. C'est impressionnant de voir le potentiel des adolescents. De découvrir tout ce qu'on peut faire avec eux lorsqu'on les prend au sérieux, lorsqu'on les motive. Et Pina Bausch était très douée pour ça !


A VOIR

Les rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch Documentaire de Anne Linsel et Rainer Hoffmann, disponible en DVD (éd. Jour2fête).

Pina Film en 3D signé Wim Wenders, hommage à la chorégraphe allemande, à son regard iconoclaste sur le monde, à la force et la créativité de son travail, à son approche puissante et dépoussiérée de la danse. Actuellement en salle.

A LIRE

Respect Magazine, Coup de projo sur l'éducation. Le trimestriel "urbain, social et métissé" consacre son numéro d'avril 2011 au thème de l'éducation.

La parole à Marc Cheb Sun, directeur de la rédaction : "Eduquer, est-ce instruire, élever, enseigner ? La somme de tout ça ? Dans bien des sociétés, la responsabilité éducative est collective : chaque adulte est investi. Chez nous, les acteurs sont plus ciblés. Pourtant, citoyens et collectivités ont leur rôle à jouer, et ça commence à la maison. L'éducation n'est pas seulement nationale. Bien que la part de l'école soit immense, complexe… et que les crises de nos sociétés s'y ressentent de plein fouet. L'égalité des chances, un mirage ? Les inégalités scolaires sont une triste réalité. Filles-garçons, enfants handicapés, ségrégation sociale et ethnique… Le bilan est lourd. La responsabilité, immense. Et les profs dans tout ça ? De plus en plus étouffés par une institution qui restreint les moyens et n'investit pas sur l'inventivité existante. Ecoutez-les raconter ce qu'ils font, ce qu'ils créent, ce qu'ils impulsent. Souvent isolés, parfois jusqu'à l'épuisement. Ecoutez-les inventer. Ce numéro de Respect leur est dédié."

Actuellement en kiosque. www.respectmag.com


Mots clés
, , , , ,
Pays