Connexion

Syndicate content

Cracovie, la Rome polonaise, béatifie son pape

dimanche, 1 mai, 2011 - 21:09

Le temps d'un week-end, Cracovie est redevenue la capitale de la Pologne. Des pèlerins de tout le pays et d'Europe ont convergé vers la ville à l'occasion de la béatification de celui qui fut son évêque et archevêque.
De nos envoyés spéciaux à Cracovie.

Bien plus qu'un Pape. Un héros national et local. Telle est l'image que donne Cracovie en célébrant la béatification de Jean-Paul II. Partout, des expositions retraçant sa vie et des messes en son honneur.

Un souvenir omniprésent

Dans cette ville où il fut archevêque, la figure du premier Pape polonais reste vivace. Lorsque les communistes voulaient empêcher les ouvriers de pratiquer leur religion, c'est lui qui les défendait. "Ici, il y a l'âme de Jean-Paul II. Il était très proche des gens et apparaissait souvent au balcon de sa résidence pour parler aux habitants" commente Stefan Wilkanowicz, Président de la fondation Znak et ancien proche du nouveau bienheureux.

Même chez de nombreux jeunes polonais, cette image s'est transmise. Pour Ana, tout juste 26 ans, ce week-end de la béatification, « c'est comme des grandes vacances pour le pays, tout s'arrête. Pour moi c'est un moment très important aujourd'hui. Jean Paul II est vraiment respecté de tous ».

"Je suis fier qu'on le béatifie aujourd'hui"

Pour le grand jour du dimanche 1er mai, c'est donc logiquement que les habitants se sont réunis dès samedi soir devant le Sanctuaire de la Miséricorde divine, église-basilique construite après la fin du communisme et consacrée par Jean-Paul II en personne. Robert, polonais de 40 ans, explique:

"Cet endroit est surnommé la Maison des Polonais, c'est significatif. Le Pape a travaillé auprès de nous et pour nous. Je suis fier qu'on le béatifie aujourd'hui".

Après une "nuit de prières", les nombreuses personnes réunies ont religieusement suivi la cérémonie qui a fait de Jean-Paul II un bienheureux. Dimanche à 10 heures 30, c'est une foule de 100 000 personnes émues et en liesse qui a accueilli cette ascension, agitant avec ferveur des petits drapeaux du Vatican.

Parmi elle, des pèlerins venus de loin. Comme Mike et Mikel: "Nous sommes d'Espagne et des États-Unis, nous avons choisi Cracovie car c'est un symbole, tout en étant moins cher que Rome. C'est très impressionnant de voir les Polonais réunis et si enthousiasmés par l'évènement".

Le plus grand des Polonais

Car la popularité de Jean-Paul II ne tient pas uniquement à son aspect religieux. Il est reconnu par tout le pays comme un des artisans de la chute du communisme. Sa célèbre phrase "N'ayez pas peur" est encore dans tous les esprits.

Considéré comme le Polonais le plus connu dans le monde, sa béatification est une reconnaissance supplémentaire envers une nation qui fut longtemps sous domination étrangère.




Pays