Connexion

Syndicate content

La Spanish Revolution en live

jeudi, 19 mai, 2011 - 15:52

Le Mouvement 15-M (15 mai) prend de l’ampleur: alors que la Puerta del Sol, à Madrid, devient l’épicentre de la "Spanish revolution", des milliers de personnes manifestent également dans les autres villes, et ailleurs en Europe. Avec le Printemps arabe comme modèle, les manifestants se mobilisent et utlisent massivement le web.

Une fois encore, les réseaux sociaux jouent un rôle clé dans la diffusion de la contestation, Twitter en première ligne. Internet est ainsi au cœur de cette #SpanishRevolution, mot-clé parmi le plus utilisé du réseau de communication en 140 signes. 

#SpanishRevolution

Le mécontentement envers les dirigeants politiques a conduit des milliers de personnes à manifester à travers tout le pays, même si c’est à Madrid, sur l'emblématique place de la Puerta del Sol, que le mouvement s’intensifie. Internet est prépondérant, grâce à la diffusion instantanée que procurent les réseaux sociaux. La "Spanish Revolution" est née sur le net.

<a href="http://www.coveritlive.com/mobile.php?option=com_mobile&task=viewaltcast&altcast_code=ff283b92a0" _cke_saved_href="http://www.coveritlive.com/mobile.php?option=com_mobile&task=viewaltcast&altcast_code=ff283b92a0" >#ItalianRevolution sur Twitter</a>

Sur Twitter, parmi les mots clés (hashtag) les plus repris par les utilisateurs du réseau en Espagne, les références aux mouvements sociaux de protestation sont bien placées : dans le top 10, #nonosvamos ("nous ne partirons pas"), #yeswecamp ("oui nous campons") et #acampadasol ("campement de Sol"). Et de nombreux autres continuent d’apparaître, comme autant de déclinaisons des engagements et des lieux de mobilisation des manifestants (#acampadavalencia et #acampadamalga par exemple). Le groupe Facebook "Spanish revolution" réunit quant à lui déjà plus de 60 000 membres.

Mouvement 2.0

Le site web du mouvement Democracia real YA ! met en relation toutes les initiatives, nationales et internationales, et permet à la mobilisation de s’organiser. Le manifeste du mouvement est disponible dans les différentes langues régionales du pays ainsi qu’en anglais, et une page résume les propositions des manifestants. Les blogs des groupes locaux sont également recensés et accessibles d’un simple clic. La page "participa" permet, quant à elle, de s’inscrire comme collaborateurs pour obtenir directement des informations, et invite les manifestants à échanger leurs idées (slogans, promotion du mouvement, …). 

Mais attention, du fait de son succès, le site est difficile d'accés.

Sol TV, la Puerta del Sol en direct

Deux journalistes de La Vanguardia, quotidien national imprimé à Barcelone, ont décidé d’aller encore plus loin dans la couverture live des événements en lançant Sol TV, qui émet en direct depuis la place.

Nous sommes au cœur de ce qui se passe sur cette place, et depuis dimanche, nous avons vu le mouvement prendre de l’ampleur", 

témoignent Pepa González et Kike Álvarez, fondateurs de la société de production "el Torreón de Sol" et voisins de la Puerta del Sol. Ils ont été parmi les premiers à "tweeter" l’événement. 

 


Sol TV en live

La web-télévision, qui a commencé à émettre mercredi en streaming, permet aux internautes de suivre en direct tous les événements de la Puerta del Sol, notamment les rassemblements quotidiens appelés à se dérouler jusqu’au jour des élections, dimanche 22 mai. En dessous de la vidéo, une fenêtre reprend les tweets de @democraciareal

En quelques heures, le site a vu son nombre de visiteurs exploser, à mesure que les discussions sur la montée des protestations se répandaient sur les réseaux sociaux, relayant l’adresse de la page sur Facebook et Twitter.

Nous allons être à fond pendant toute la durée des événements", 

assure Pepa González. 

L’idée des producteurs du projet est désormais d’ajouter des reportages et des interviews des manifestants à l’image fixe diffusée en continu par la caméra. En live et contre tout !


Pays