Connexion

Syndicate content

« Welcome home President O’bama »

lundi, 23 mai, 2011 - 08:32

Barack Obama commence son tour d’Europe par une visite express de 24 heures en Irlande. Les Irlandais attendent d’accueillir le président américain comme "l’enfant du pays", même si il n’a jamais mis les pieds sur l’île auparavant.

Loin de l’hostilité déclenchée par l’annonce de la visite d’Elizabeth II d’Angleterre, l'Irlande attend avec impatience le retour au pays de Barack l’Irlandais. Tout est déjà près dans la capitale irlandaise. Les boutiques se sont remplies de t-shirts souvenir de la visite d’Obama où le visage du président américain s’affiche sur un drapeau vert/blanc et or, et où son nom est écrit à l’irlandaise "O’bama".

Les quotidiens nationaux sortent quasiment tous un supplément spécial pour la venue du président dans son pays d’origine. L’évènement ne durera que 24 heures, mais cela fait des semaines que cette visite est au centre de l’agenda médiatiques. Et des vitrines des boutiques de souvenirs.

Tous les Présidents américains sont Irlandais

Pour son élection en 2008, une chanson, destinée à rappeler ses origines, a même été écrite en son honneur par un groupe irlandais, "The Corrigan Brothers". Le titre humoristique s’appelle "There’s no one as Irish as Barack O’bama"  – "Il n’y a pas plus irlandais que Barack O’bama".

A l’occasion de cette visite, une nouvelle version a été écrite et un clip a même été tourné, mettant en scène les habitants du village d’origine du président américain, Moneygall : "Welcome Home, President Barack O’bama" (Bienvenue chez toi, Président Barack Obama)

Du fait de la longue histoire d’émigration des Irlandais, ils sont nombreux à travers le monde a revendiqué des origines irlandaises. En tout, ils seraient près de 60 millions, un grand motif de fierté pour la population du pays.

Presque tous les derniers Présidents américains ont des origines irlandaises plus ou moins proches. Certaines, franchement tirées par les cheveux. Si elles étaient claires pour John Kennedy, ou encore Bill Clinton, elles étaient beaucoup moins concluantes pour Georges Bush. Même si elles étaient revendiquées également par les Irlandais, ses origines insulaires remontaient à une bataille moyenâgeuse, il y a plus de cinq siècles.

Un veau nommé Cawbama

En ce qui concerne le Président en exercice, Barack Obama, les origines irlandaises sont moins lointaines. Son arrière arrière-arrière-grand père était irlandais, de Moneygall, plus exactement, un petit village de moins de 300 habitants au centre de l’île, au milieu du "vide irlandais ".

C’est lors de la dernière Saint-Patrick que Barack Obama a annoncé sa volonté de visiter le village natal de ses ancêtres. Depuis, c’est l’effervescence dans ce village qui n’était avant cela qu’un point sur la route de Limerick. Les habitants se prêtent de bon cœur au jeu des interviews, car de nombreux journalistes sont venus visiter le village le plus américain de l’île avant la venue du président. Les élèves de l’école de Moneygall se sont aussi préparés à recevoir Barack Obama en faisant des dessins et en préparant un petit spectacle pour son retour aux sources.

Plus insolite, deux frères éleveurs ont donné le nom de "Cowbama" à un veau né la semaine dernière, pour célébrer la venue du président.

Pendant sa courte visite à Moneygall, le Président américain a déjà prévu de rencontrer son cousin au huitième degré: Henry Healy, et ira voir les registres de la commune où les noms de ses ancêtres sont encore conservés.




Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere