Connexion

Syndicate content

Plus de 5 millions de jeunes chômeurs en Europe

mercredi, 1 juin, 2011 - 10:39

Chômage des moins de 25 ans (en %, avril 2011)

Irlande
UK
Portugal
Espagne
Pays-Bas
Belgique
France
Suède
Danemark
Allemagne
Italie
Finlande
Pologne
République tchèque
Autriche
Grèce
Ireland
UK
Portugal
Spain
Netherlands
Belgium
France
Sweeden
Denmark
Germany
Italy
Finland
Poland
Czeque Republic
Austria
Greece

Les jeunes européens sont deux fois plus touchés par le chômage que leurs aînés: 20,3% des moins de 25 ans n'ont pas d'emploi, contre 8% en moyenne pour l'ensemble de la population de l'UE. Aux deux extrêmes, les Pays-Bas et l'Espagne, avec un écart de 37,5 points.

Le taux de chômage baisse très légèrement dans l'Union Européenne en avril 2011, passant de 9,5% à 9,4% d'après les chiffres publiés par l'agence Eurostat. Douze pays enregistrent une baisse (entre 0,1% et 0,3%), cinq restent au même niveau et trois pays sont en hausse (entre 0,2% et 0,3%). Le chômage dans la zone euro reste stable à 9,9%. 

Les jeunes sont, encore une fois, les plus touchés par le chômage, avec des taux supérieurs à 20% dans un grand nombre de pays: 20,3 % en France, 21% en Belgique, 25,3% en Pologne, 28,5% en Italie, 35,6% en Slovaquie et même 44,4% en Espagne. Seuls les Pays-Bas (6,9%), l'Allemagne (7,9%), l'Autriche (8,7%) et le Danemark (12,7%) ne s'en sortent pas trop mal.

L'Espagne au plus mal

Les Espagnols, dont la contestation contre les mesures d'austérité du gouvernement et le manque de perspectives se poursuit depuis plusieurs semaines, arrivent en tête du classement. Le taux de chômage moyen de 20,7% reste stable par rapport au mois précédent, mais il est intéressant de noter la tendance reste à la hausse depuis novembre 2010 alors que la majorité des autres pays ont vu leur taux diminuer.

Données d'Eurostat (mars 2011) sur Google Data expolorer

Les moins de 25 ans sont également la population la plus durement touchée en Espagne: pratiquement un jeune sur deux (44,4% soit 0,1% de plus qu'en mars 2011) pointe à l'agence nationale pour l'emploi. Si la tendance se confirme, le taux de chômage des jeunes Espagnols pourrait dépasser la barre des 50% avant la fin de l'année. 




Pays