Connexion

Syndicate content

Écoutes et piratage: Gordon Brown victime de Murdoch

mercredi, 13 juillet, 2011 - 07:54

La presse poubelle de Rupert Murdoch a piraté le téléphone et autres documents confidentiels de l'ex-Premier ministre Gordon Brown. Travaillistes et conservateurs veulent empêcher la conquête par le magnat australien de la chaine BSkyB.

Les scandales autour des journaux britanniques du magnat de la presse Rupert Murdoch s'accumulent. L’ancien Premier Ministre Gordon Brown apparaît désormais comme la nouvelle victime des agissements illégaux des journalistes du groupe News International.

Comme plus de trois mille personnes, l’ancien Premier Ministre britannique s’était fait pirater la messagerie de son téléphone portable. Les malfaiteurs ont également accédé à de nombreuses autres informations personnelles.

Aucune limite

Mon compte en banque a été piraté, tout comme mes registres légaux et médicaux, et mes relevés d’impôts ont disparu à un moment. Je ne sais pas comment cela est arrivé. Je sais en revanche que News International a employé au moins deux fois des criminels pour faire cela, des criminels connus ayant parfois un casier criminel pour violence et fraude".

Le quotidien The Guardian avait déjà dévoilé que le Sunday Times, propriété de Murdoch, avait utilisé les services d’un homme, par la suite emprisonné pour fraude, qui s’était fait passer pour un représentant de Gordon Brown, alors ministre de l’économie et des finances du gouvernement de Tony Blair. Il avait ainsi obtenu des informations sur son achat d’un appartement et sur son compte bancaire. Dès janvier 2000, Gordon Brown s’était plaint au directeur du Sunday Times:

Mais il n’y avait rien à attendre de sa part (…) C’était la culture au Sunday Times et au sein d’autres journaux de News International"

News of the World et le Sun

News of the World, qui vient de mettre la clé sous la porte pour des faits similaires d'atteintes graves à la vie privée, et le Sun, autre tabloïd à scandales sont les premiers visés.

Les deux titres ont piraté le dossier médical de Fraser, un des fils de Gordon Brown, et révélé qu’il était atteint de mucoviscidose. Et ce, au plus mauvais moment pour Gordon Brown et son épouse Sarah.

"Cela s’est produit juste après le décès de leur fille Jennifer, âgée de 10 jours", confirme David Muir, ancien conseiller de Gordon Brown".

Mais, estime l'ex-chef du gouvernement,

Si je peux être aussi vulnérable, malgré toute la protection et la défense dont profite un responsable des finances et un Premier Ministre, qu’en est-il des citoyens ordinaires ? "

Enquêtes bâclées

L'interrogatoire mené par un comité parlementaire des responsables des enquêtes de police lancées dès 2005 a, lui, été retransmis intégralement en direct à la télévision.

John Yates, Peter Clarke et Andy Hayman, tous les trois mis sur la sellette depuis la confirmation que les enquêtes policières avaient été bâclées, ont, chacun à leur tour, nié avoir menti et s’être vendu aux journalistes.

Au contraire, "tout ce qui pouvait être fait l’a été", a assuré Andy Hayman. Peter Clarke a ensuite reconnu que News Of The World "est une organisation majeure ayant accès aux meilleurs conseillers légaux, qui a selon moi volontairement tenté de contrecarrer l’enquête de la police".

Une "demande polie" (!) a été envoyée à Rupert Murdoch, à son fils James, président de News International, ainsi qu’à Rebekah Brooks, la directrice de News International, pour témoigner mardi prochain devant ce même comité. Pourront-ils résister à la pression médiatique et refuser de s’y rendre ?

BSkyB échapperait à Murdock

Quoi qu’il en soit, les parlementaires de tous bords voteront sans coup férir aujourd'hui une motion du parti travailliste, soutenu par le gouvernement, lui demandant de renoncer à l’acquisition de la totalité de la chaîne de télévision BSkyB.

Rupert Murdoch avait décidé jeudi dernier de fermer le quotidien News Of The World afin d’éviter que le scandale n’entache son image et l’empêche, justement, de réaliser cette opération, point d'orgue de sa stratégie de conquête des médias britanniques. En pure perte.

Mais le magnat australien ne renoncera sans nul doute pas pour autant à étendre son empire ailleurs, à la conquête des news of all the world.


Pays