Connexion

Syndicate content

La Pologne désamiante avec lenteur

mardi, 19 juillet, 2011 - 13:38

Faute de moyens suffisants, la Pologne n'aura probablement pas terminé son désamiantage total prévu dans... 21 ans. Il est vrai que Varsovie n'a que récemment pris conscience des dangers de l'amiante.

La prise de conscience en Pologne du véritable désastre sanitaire que l'amiante a provoqué dans les pays d'Europe de l'Est a été très tardive. Il aura fallu attendre juin 2001 à Bruxelles, avec la participation d'une délégation polonaise à une table ronde à l'initiatibe de l'IBAS (International Ban Absetos Secretariat) et de l'ABEVA (Association Belge des Victimes de l'Amiante) pour que les autorités sanitaires polonaises commencent à prendre au sérieux les dangers de l'amiante.

Ce séminaire avait permis aux participants de comparer et d'analyser les situations dans leurs pays respectifs et de faire pression pour que l'amiante ne disparaisse pas de l'agenda européen.

Depuis 2002, la Pologne est tenue d'éliminer progressivement les matériaux en amiante, avec une date butoir en 2032. La production et l’utilisation d’amiante sont interdites.  

Pas de panique!

Le 14 juilllet 2009 le gouvernement a adopté le nouveau "programme d’épuration du pays de l’amiante pour les années 2009-2032", qui est la continuation du programme de 2002.

Les objectifs du programme sont les suivants: 

  • Supprimer neutraliser les éléments contenant de  l’amiante.
  • Minimaliser les effets nocifs pour la santé de la présence de l’amiante.
  • Supprimer les effets nocifs de l’amainte sur l’environnement.

Ces objectifs seront réalisés progressivement jusqu’en 2032.

Manque d'argent

Selon les estimations, en 2008 il y avait en Pologne environ 14,5 millions de tonnes de produits contenant de l’amiante, affirmait dans le premier quotidien polonais, la Gazeta Wyborcza, le vice-ministre de l’Economie Rafal Baniak. De 2003 à 2008, seul un million de tonne a été éliminé. Les spécialistes prévoient d'accélérer le rythme du désamiantage :

  • 2009–2012 environ 28% des déchets (4 millions de tonnes)
  • 2012–2023 environ 35% des déchets (5,1 millions de tonnes)
  • 2023–2032 environ 37% déchets (5,4 millions de tonnes)

Le principal problème est qu'il manque le nerf de la guerre anti-amiante: l'argent. Pour la réalisation de ce programme, le gouvernement a débloqué à peine 1 million d’euros par an. Ces fonds sont destinées à cofinancer l'élimination de l’amiante et les programmes d’information sur les dangers de ce minerais.


Mots clés
, , , , ,
Pays