Connexion

Syndicate content

Intolérance exacerbée aux Pays-Bas

vendredi, 22 juillet, 2011 - 13:56

Fidèle à lui-même, Geert Wilders voudrait interdire le port du voile intégral aux Pays-Bas. Mais cet habile populiste n'en condame pas moins les atteintes aux femmes voilées, et certains estiment que cette pratique est contraire aux valeurs du pays.

Aucune loi néerlandaise ne limite ou interdit le port du voile pour l'instant, qu'il s'agisse du hidjâb – voile couvrant uniquement les cheveux et le front –  le  niqâb  – voile intégral tel que porté en Arabie saoudite, par exemple – ou de la burqa – voile intégral traditionnel porté par les femmes afghanes.  

Autant "marcher nu dans la rue"

Mais un récent sondage de l'institut Maurice de Hond montre que 83 % des Néerlandais seraient pour l'interdiction du port du voile intégral.

Le ministre de l'intérieur, Piet Hein Donner, parti chrétien (CDA) vient de déclarer le port de la burqa dans l'espace public aussi contraire aux valeurs néerlandaises que "marcher nu dans la rue".

Ni burqa, ni Coran

Le PVV – Partij Voor de Vrijheid, Parti de la liberté – de Geert Wilders propose de les interdire.  Ainsi que le Coran, d'ailleurs, une constante de son discours depuis 2007, sous l'inspiration de l'exemple du Parti du Peuple Danois, xénophobe et anti-Islam, de Pia Kjaersgaard. Il propose également une taxe sur le port du hidjâb pour le commun des mortels, mais l'interdiction de celui-ci pour les fonctionnaires de l'Etat et les employés des services publics.

Cependant, dans un souci de respectabilité et de consensus, il vient de suspendre de ses fonctions Sam van Rooy, un jeune cadre qui avait pris des vidéos de femmes portant le voile et qu'il avait traitée de "racaille"

Bientôt des concours de Miss Burqa mouillée au Karcher peut être ? 


Pays