Connexion

Syndicate content

Croissance: le passage à vide européen

lundi, 22 août, 2011 - 16:48

L'Allemagne et la France ont récupéré leur niveau d'activité d'avant la crise. Mais les perspectives s'assombrissent de nouveau.

L'économie européenne est de nouveau en croissance lente. C'est ce que montrent les chiffres que vient de publier l'OCDE, confirmant les données Eurostat rendues publiques il y a quelques jours. 

En ne prenant en compte que les quatre principales économies de l'Union européenne, on constate ainsi que l'accroissement du PIB au deuxième trimestre par rapport au premier a été nul en France et quasi nul (+ 0,1%) en Allemagne. Les données sont un peu meilleures concernant le Royaume-Uni (+ 0,2%) et l'Italie (+ 0,3%), mais ces deux pays se trouvaient pratiquement en stagnation depuis l'automne 2010. Sur une base annuelle, leur croissance est d'ailleurs très modeste (respectivement 0,7 et 0,8%) alors que la France voit son produit intérieur s'accroître de 1,6% et l'Allemagne de 2,7%.

Mais la comparaison en tendance – que vous propose régulièrement myeurop – est plus intéressante. On constate d'abord que la France et l'Allemagne ont retrouvé leur niveau d'activité d'avant la crise (1er trimestre 2008), ce qui est loin d'être le cas de l'Italie ou du Royaume-Uni. En prenant une base 100 au deuxième trimestre 2007, on observe même que France et Allemagne sont nettement repassé au dessus (avec des indices respectifs de 101,5 et 102,3) alors que le Royaume-Uni et l'Italie se traînent à 98,1 et 97. 

L'autre constat est que la France, après avoir beaucoup mieux résisté que l'Allemagne à la récession de 2008-2009, a été rattrapée et dépassée par sa voisine depuis l'automne 2010. Cela dit, la plupart des prévisions économiques montrent que la dynamique allemande amorce un ralentissement. De fait, les gouvernements européens, engagés dans des programmes sévères de limitation des dépenses publiques, ne pratiquent guère une politique stimulante…




Mots clés
, , , , , , ,
Pays