Connexion

Syndicate content

Wikipedia, l’encyclopédie qui fait reculer Berlusconi

jeudi, 6 octobre, 2011 - 14:07

Le Parlement italien voulait obliger les blogs et des sites d'information à rectifier leur contenu sur simple demande. Une atteinte à l'indépendance éditoriale inacceptable pour Wikipedia, qui bloquait depuis mercredi l'accès à sa version italienne. Les députés ont finalement fait marche arrière. Mais, le projet de loi visant à limiter la diffusion dans la presse d'écoutes téléphoniques sera, lui, soumis au vote.

Tout utilisateur qui essayait depuis mercredi 4 octobre de se connecter à la version italienne de Wikipédia pouvait lire cette lettre aux utilisateurs, qui commence ainsi :

Cher lecteur, Chère lectrice,

À terme, Wikipédia en italien risque de ne plus être capable de maintenir le service qui, au fil des années, s'est avéré si utile pour vous, et dont vous vous attendiez à disposer encore. Pour l'heure, l'article que vous cherchez existe toujours, mais le risque existe qu'il disparaisse prochainement.

Hier après-midi, on pouvait, de nouveau, consulter la version italienne de "L'enciclopedia libera".  Les administrateurs de l’encyclopédie en ligne protestaient ainsi contre un projet de loi du gouvernement Berlusconi, visant notamment à contraindre les sites internet à rectifier tout contenu publié sur simple demande d'une personne qui se sentirait lésée.

Le projet de loi italien a pour objectif principal de limiter la diffusion dans la presse d'écoutes téléphoniques ordonnées par la justice. Les scandales de mœurs du président du Conseil sont souvent accompagnées dans les journaux italiens de retranscription de conversations embarassantes pour Silvio Berlusconi. Qui tente par tous les moyens d'éviter de nouvelles fuites. D'où sa décision d'y mettre mfin sous couvert de respect de la vie privée.

Menace pour l'indépendance éditoriale

Mais le texte prévoit également un droit de réponse renforcé pour toute personne qui estime que son image a été écornée:

Pour les sites d’information, y compris les journaux quotidiens et les périodiques diffusés par voie informatique, les déclarations ou rectifications seront publiées dans les 48 heures après dépôt de la requête, avec les mêmes caractéristiques graphiques et (…) la même visibilité que les nouvelles qui s’y réfèrent.

Cet alinéa 29 met en péril l’existence même de l’encyclopédie participative, dont les règles de conduite sont "neutralité, liberté et vérifiabilité des contenus". Wikipédia déplore une

loi [qui] ne requiert pas une évaluation de la plainte par un juge – l'opinion de la personne supposément pénalisée suffit pour imposer une correction sur n'importe quel site (…) L'obligation de publier parmi nos contenus les démentis prévus par la loi, sans pouvoir discuter sur le fond de ces démentis et sans possibilité d'une quelconque vérification, constitue pour Wikipédia une limitation inacceptable de sa propre liberté et indépendance,

Le Parlement recule

Après cette mobilisation digitale de masse, Luca Nicotra, secrétaire de l’Association AgoraDigitale est enthousiaste:

La mobilisation sur internet avait déjà bloqué la loi l’année dernière. Aujourd’hui, avec la mobilisation de millions de blogueurs, d'associations et de citoyens et grâce au soutien sans précédent dans l’histoire d’un des plus grands projets de connaissance partagé, Wikipédia, les parlementaires ont été amenés à faire marche arrière.

La grève online du géant de la connaissance aillant fait le tour du monde en 24 heures, la majorité au Parlement a finalement décidé de limiter la loi aux journaux inscrits aux registres d’état. Les discussions continuent cependant jusqu’à demain, 6 octobre. Dans l'immédiat, un bandeau sur la page d'accueil de Wikipedia Italie précise que "des amendements ont été déposés; mais les changements au projet de loi n'ont pas encore été définitivement approuvés". Dans cet attente son accés a donc été rétabli.

"Wikipédia Italie ferme ? On s’en fout !"

Du côté d’Il Giornale, le quotidien le plus proche de Silvio Berlusconi, l’écrivain Massimiliano Parente jubilait de la fermeture du site encyclopédique:

Wikipédia Italie ferme ? Et on s’en fout, même, moi je veux fêter ça, j’en pouvais plus de ce site.

Et d’expliquer que la notice "Massimiliano Parente" acessible sur Wikipedia a été créée par un de ses ennemi, et ne colportait que des informations fallacieuses. Pour l'éditorialiste, le pouvoir de Wikipédiase résume à:

Donner la possibilité à quiconque de faire votre portrait public, même à votre pire ennemi.

C'est la faute @Diderot…

Cette première victoire de l’encyclopédie – qui ne sera définitive qu’après le vote de la loi demain – ne met cependant pas fin à la polémique concernant la "loi sur les écoutes" et les activistes continuent de protester dans le but de "faire tomber système tout entier de cette loi bâillon".

D’aucuns ont rappelé que le premier jour de la grève, le 5 octobre, correspondait à l‘anniversaire de la naissance de Diderot. Quels moyens aussi puissants que le réseau auraient pu avoir les Encyclopédistes pour s’opposer à une décision royale* ?


*Le philosophe, qui a supervisé la rédaction de l'Encyclopédie, a été censuré et incarcéré trois mois en 1749.




Pays