Connexion

Syndicate content

Plymouth et les 40 voleurs

mardi, 10 janvier, 2012 - 09:56

La ville de Plymouth s’apprête à restreindre l'accès de ses boutiques aux étudiants étrangers. Ils sont accusés de vol à l'étalage et d'incivilités.

Une sournoise caste rôde en Europe pour la mettre à genoux… Ils plombent les comptes publics, usurpent les permis de travail, chapardent les jobs et, comble du comble, volent dans les magasins… j’ai nommé : les étudiants étrangers !

Alors pour stopper l’hémorragie, la ville de Plymouth réagit ! Car les commerçants de cette charmante bourgade du sud-ouest de l’Angleterre en ont marre : les étudiants étrangers – les fourbes – passeraient plus de temps à se remplir les poches dans les magasins du centre ville qu’à pratiquer l’anglais. D’autant qu’ils font preuve d’une incivilité grossière…

Pour contrer ces élèves ès-vol à l’étalage, la mesure de rétorsion est radicale : c’est "l’Operation Drake project"… Un nom de mission à couper le souffle, on s’y croirait. En fait, Plymouth prend un peu la grosse tête, puisque l’action consiste en une banale opération de stigmatisation. Les allées-venues des étudiants étrangers dans les magasins seront désormais surveillées et contrôlées. Le nombre de ces énergumènes peu recommandables autorisés à pénétrer en même temps dans les boutiques sera donc limité. Ou comment diviser pour mieux surveiller.

Critiqué par certains, le projet Drake est en discussion…


Repéré sur The Guardian : Plymouth considers curbs on foreign students in city centre shops


Pays