Connexion

Syndicate content

Allemagne : la productivité part-elle en fumée?

lundi, 16 janvier, 2012 - 10:57

Des employeurs allemands ont lancé une campagne pour bannir la cigarette au bureau. Ou plutôt, devant le bureau : ce sont bien les pauses clopes en extérieur qui sont dans le collimateur. L’objectif ? Booster la productivité.

Fumer nuit-il à la productivité ? Les employeurs allemands y croient. Deux fédérations de PME ont lancé une campagne dans la presse pour attirer l'attention sur leur combat contre la cigarette. Celui-ci n’est pas motivé par la santé de leurs salariés, mais bien par le temps qu’ils perdent à griller leurs clopes pendant les heures de bureau.

En Allemagne comme ailleurs, fume est interdit dans les lieux publics, bureaux compris. Mais, soutient le président de l’Association des PME allemandes, Mario Ohoven, les allers-retours des employés qui quittent leur poste pour aller fumer « entrave la bonne marche du travail ». Une étude publiée par l’Université de Hambourg crédite cette hypothèse d’un chiffre : 28 millions d’euros de manque à gagner annuel pour les entreprises allemandes.

Autre argument : ces pauses à répétition instaure une discrimination entre les fumeurs et les non-fumeurs. Autrement dit, les fumeurs sont des feignants, et pénalisent les non-fumeurs.

Certains employeurs ont d’ailleurs déjà des mesures. L'Agence fédérale du travail demande par exemple à ses employés de pointer lorsqu’ils vont fumer…

Les promoteurs de cette campagne anti-cigarette ne se sont en revanche pas exprimé sur les pauses pipi (pourtant très discriminantes vis-à-vis des vessies endurantes) ou sur les pauses Kit-Kat, qui grèvent la productivité et pénalisent les salariés au régime.


Repéré sur Deutsche Welle: German employers split over campaign to ban smoking breaks




Pays