Connexion

Syndicate content

Nouvelles manifestations contre l’austérité en Roumanie

lundi, 16 janvier, 2012 - 10:42

Des affrontements ont eu lieu entre policiers et manifestants dimanche soir à Bucarest, au terme de quatre jours de protestations. Les contestataires demandent la démission du président Traian Basescu.

La contestation monte en Roumanie depuis la démission le 12 janvier du sous-secrétaire d'Etat au ministre de la Santé, Raed Arafat – très populaire pour son service de sauvetage d'urgence (SMURD) mis en place dans les années 1990 – opposé à une réforme ouvrant le secteur public aux investissements privés. La loi a été retirée dès le lendemain, mais les Roumains expriment un ras-le-bol profond contre les mesures d'austérité du gouvernement depuis l'été 2010 (gel des retraites et baisse des salaires de 25% dans la fonction publique, notamment).

Une manifestation réunissant un millier de personnes dans les rues de la capitale a dégénéré dimanche 15 janvier dans la soirée, après plus de cinq heures de protestation pacifique sur la place de l'Université, pour demander la démission du président. Une centaine de jeunes, encagoulés pour la plupart, sont à l'origine de ces débordements, comme de ceux de la veille. Une trentaine de personnes ont été blessées lors des affrontements entre policiers et fauteurs de trouble. 

 

Selon la gendarmerie, plus de 4.000 personnes ont participé à des manifestations dans tout le pays depuis quatre jours.


Pour en savoir plus : "Roumanie : l’austérité fait basculer Bucarest dans le chaos" sur Le Courrier des Balkans.


Pays