Connexion

Syndicate content

Un pub ferme tous les deux jours en Irlande

mardi, 28 février, 2012 - 10:37

Le chiffre du jour en Irlande: tous les deux jours, un bar met la clef sous la porte. La faute à la crise, entre autres. Repéré sur Irish Times : The pub loses its pulling power

Un pub fermé tous les deux jours, et plus de 1.100 établissements disparus depuis 2005, c'est une partie de l'identité et la sociabilité des rues d'Irlande qui s'efface. L'Irish Times a donc mené l'enquête, pour comprendre pourquoi.

Il y a la crise, bien sûr. L'interdiction de fumer dans les bars aussi, la diminution de la consommation d'alccol en Irlande (un cinquième en dix ans). Il y a surtout "un profond changement du style de vie", complète Mary Lambkin, enseignante de marketing au University College de Dublin, qui explique au journal irlandais que "plus [les gens] se sont enrichis, plus ils se sont instruits, moins ils ont eu envie de traîner dans des pub sales. Les jeunes en particulier voulaient des endroits plus neufs, plus clairs, plus modernes".

D'autant que la concurrence des supermarchés est féroce. Depuis 2006, ils peuvent proposer des rabais sur les boissons. "Les prix ont dégringolé", rappelle Donall O’Keefe, représentant des patrons de pub de la capitale, Dublin. Résultat, il y a dix ans, les débits de boissons captaient 80% du marché, et moins de la moitié désormais.

Mais les pubs ne sont pas morts. Ils doivent se réinventer pour reconquérir leur clientèle, souligne le quotidien. "Dans toutes les villes, il y a des pubs connus, qui se distinguent. Ça reste un secteur viable pour ceux qui sont bons, et ils vont s’en sortir", confie-t-elle.


Repéré sur The Irish Time





Mots clés
, , , , , , ,
Pays
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
Inscrivez-vous pour recevoir directement nos articles par mail.
ErrorHere