Connexion

Syndicate content

Chômage: des pays qui ont plus ou moins bien résisté à la crise

mercredi, 7 mars, 2012 - 14:14

Nicolas Sarkozy affirme que les politiques économiques menées en France ont permis au pays de bien résister à la crise, notamment en terme de chômage. Mais, à cet égard, la France se situe simplement dans la moyenne européenne. 

La campagne présidentielle en France donne souvent lieu à des querelles de chiffres. Le président sortant est naturellement soucieux de présenter son bilan sous le meilleur jour. Notamment en matière économique.

Mardi soir, sur France 2, il soulignait ainsi que la France était un des pays – hormis l'Allemagne – qui avait sur le mieux endiguer la montée du chômage durant la crise, l'Hexagone se comparant en particulier très avantageusement à des pays comme l'Espagne ou le Royaume-Uni.

L'Allemagne au top, la France dans la moyenne

L'examen des données européennes harmonisées publiées par l'institut statistique Eurostat confirme cette assertion. Si l'on compare la progression du taux de chômage entre la moyenne de l'année 2007 et janvier 2012, on constate que ce taux s'est accru de 19% en France contre 58% au Royaume-Uni et 180% (!) en Espagne alors qu'il a diminué de 33% en Allemagne. 

Mais il apparait que la France ne surperforme pas spécialement par rapport à ses partenaires. En réalité, la progression de son taux de chômage est très proche de la moyenne européenne, la France se situant à cet égard en cinquième position (derrière l'Allemagne, mais aussi la Belgique, la Pologne et la Suède) sur les dix principaux pays européens en population.

Comparaison plus éclairante

Pour une comparaison plus éclairante toutefois, il vaut mieux regarder non pas le pourcentage de progression du taux de chômage mais simplement cette hausse en point de pourcentage, ce qui permet de mieux tenir compte des niveaux de départ. Exemple: en passant de 8,4 à 10% de taux de chômage, la France enregistre une progression de 19% mais une hausse de 1,6 point en niveau.

Cela relativise la performance française par rapport à ces grands voisins. Le Royaume-Uni a ainsi vu son taux progresser de 58% mais seulement de 3,1 point en niveau. L'Italie voit le sien augmenter de 42% mais seulement de 2,6 en niveau. Au classement en point de pourcentage, l'Hexagone n'est plus qu'en sixième position sur dix pays.

Quant à la situation de l'emploi…

Et la France perd encore une place, à la septième position, si la comparaison porte sur le niveau actuel du taux de chômage, six pays, incluant cette fois le Royaume-Uni et l'Italie, bénéficiant d'un taux de chômage plus réduit. Il est vrai qu'en 2007, la France se classait huitième. 

Conclusion de cette analyse statistique: du fait de la crise, la France a subi une aggravation du chômage d'une intensité moyenne. Et sa performance en terme d'emploi reste médiocre en comparaison du reste de l'Europe.
 




Pays