Connexion

Syndicate content

Euro 2012 : une aubaine pour la mafia ukrainienne

vendredi, 13 avril, 2012 - 16:13

La flambée des prix des hôtels risque de décourager les supporters d'aller cet été en Ukraine pour l’Euro 2012. Après avoir racheté de grands hôtels, des gangs mafieux profitent du championnat d'Europe de football pour rentabiliser leurs investissements.

Repéré sur Le Spiegel

A Kiev, l’hôtel Slavutich, vétuste, est un des vestiges de l’ère soviétique à l’architecture lourde et peu harmonieuse, structure préfabriquée bordant le Dniepr, fleuve qui sépare la capitale en deux parties. Pour le moment, les 400 chambres accueillent des clients d'un genre très particulier.

Ce sont le plus souvent des mafieux depuis que le gang Lushniki a pris le contrôle du Slavutich. Un gang criminel qui a, notamment, entre autres meurtres à son actif, fait assassiner la journaliste russe Anna Politkoskaya, en 2006 en Ukraine, rappelle le quotidien allemand Spiegel.

Voyagiste pris au piège

L'emprise de la mafia ukrainienne ne se limite pas à cet hôtel. Des investissements qu'elle compte rentabiliser au plus vite à l'occasion de l'Euro 2012, du 8 juin au 1er juillet.

Le géant allemand du voyage, TUI, peine ainsi à trouver un accord avec les nouveaux propriétaires des principaux hôtels de Kiev qui veulent imposer leur nouvelle grille tarifaire spéciale championnat. Le groupe allemand avait réservé plus de 14 000 chambres. Une des responsables de TUI Ukraine reconnaît que la situation est "très tendue".

Certains hôtels n'hésitent pas à rompre les contrats. La mafia, forte de sa position désormais dominante dans l'industrie du tourisme, risque ainsi de vider les stades en Ukraine, les supporters préférant acheter des billets uniquement pour les matchs en Pologne, l'Euro 2012 se déroulant dans les deux pays. 


Pays