Connexion

Syndicate content

Suède: une ministre fait scandale pour une part de gâteau raciste

mercredi, 18 avril, 2012 - 13:50

En Suède, la ministre de la Culture est sur la sellette après ce que les médias appellent "l'affaire du gâteau raciste". Lors d'une exposition, Lena Adelsohn Lijeroth a été prise en photo en train de couper un gâteau en forme de femme noire. 

Repéré sur la BBC

Peut-on être forcé à démissionner après avoir mangé un gâteau ? C’est en tout cas ce qu’il risque d’arriver à la ministre de la Culture suédoise après que des photographies la montrant coupant un gâteau représentant le corps d’une femme noire ont été rendues publiques.

L’incident, qui a eu lieu au Musée d’Art Moderne de Stockholm, s’est déroulé lors d’un vernissage dimanche dernier. Sur les photographies on peut voir Lena Adelsohn Lijeroth hilare et souriante, coupant une part du gâteau à l'endroit représentant les parties génitales du corps de femme.

D’après un porte parole du Museet Modern, le gâteau était censé mettre en lumière le problème de l’excision des femmes dans certains pays d’Afrique.

Une vidéo montrant le découpage du gâteau alors que l'artisdte Makode Linde mime 
les douleurs d'une excision.

"Insulte raciste"

Mais l’installation artistique n’a pas été du goût de tout le monde. L’association des Suédois Africains a immédiatement réagi en appelant Lena Adelsohn Lijeroth à la démission et en qualifiant l’oeuvre de raciste.

L’artiste qui a créé le gâteau est pourtant lui aussi noir. Né à Stockholm, Makode Linde a expliqué que son travail avait été mal interprété. L’artiste avait ainsi placé sa tête à l'extrémité du gâteau, poussant des cris de souffrances quand l’un des invités coupait une part.

D’après Kitimbwa Sabuni, le porte-parole de l’association des Suédois Africains, le simple fait que la Ministre ait participé à l’évènement montre "son incompétence et son manque de jugement", ajoutant que l’oeuvre avait un ton "cannibal".

La participation de la ministre, alors qu’elle rigole, bois et mange du gâteau rends encore pire l’insulte faite aux gens qui sont victimes de racisme et d’excision.

a-t-il déclaré à la BBC.

"C’est le droit de l’Art d’être provocant"

La principale intéressée a expliqué qu’elle pouvait "comprendre que cela soit perçu comme provocant" précisant que "c’était une situation étrange. J’ai été invitée à parlé au 'World Art Day' à propos de la liberté de l’art et du droit d’être provocant, et ils m’ont demandé de couper le gâteau".

Les remarques de la ministre ont pourtant été jugées par l’association comme "très insultantes", son porte-parole a ainsi jugé :

La Suède se voit comme un pays où le racisme n’est pas un problème. Mais il s'agit juste d'une couverture pour ne pas discuter du problème, ce qui nous mène a ce genre d’incidents.

Repéré sur la BBC : Swedish minister in "racist cake" row




Pays