Connexion

Syndicate content

Le Parti Pirate néerlandais privé de piratage

vendredi, 11 mai, 2012 - 09:33

Un tribunal de La Haye vient d'interdir au Parti Pirate néerlandais de partager des accès alternatifs au site de téléchargement illégal The Pirate Bay, bloqué aux Pays Bas. Un coup dur pour la liberté d’internet prônée par les pirates.
Repéré sur BBC News

La fin des droits d’auteurs, ce n’est pas pour tout de suite. Mesure phare du projet de ces Partis Pirates qui ont investi le paysage politique européen, la liberté d’internet vient de se prendre "une claque en pleine figure" selon une déclaration publiée sur la page d’accueil de sa division néerlandaise.

Un tribunal de La Haye leur a interdit d’aider les utilisateurs à contourner le blocage du site suédois de téléchargement illégal The Pirate Bay, suite à une plainte de l’association Brein, un groupe anti-piratage.

La justice néerlandaise avait déjà imposé à sept fournisseurs d’accès internet de bloquer The Pirate Bay, pour empêcher les utilisateurs de télécharger des films, de la musique, des livres ou tout autre contenu protégé par des droits d’auteur.

Censure

C’est ce blocage de l’accès au site qui a encouragé le parti pirate néerlandais à publier des solutions alternatives pour se rendre sur The Pirate Bay.

Pour le parti, "le juge a décidé de pousser les Pays-Bas sur la pente glissante de la censure". A en croire la déclaration publiée sur la page officielle, internet vivrait ses dernières heures.

De plus en plus de parties d’internet devront être censurées car elles donneront accès à des sites hors-la-loi, jusqu’à ce que finalement la quasi-totalité d’internet devienne inaccessible."

Au Royaume-Uni aussi la justice a demandé à plusieurs fournisseurs de bloquer l’accès à The Pirate Bay, mais le Parti Pirate britannique continue de fournir un accès alternatif grâce à un serveur proxy, une passerelle qui permet d'accéder indirectement au contenu d'un site.

Le responsable de la campagne du parti a confié à la BBC que ce service avait récemment reçu deux millions de visiteurs en seulement 24 heures.

Selon les chiffres de l’internationale des Pirates, l’Europe compterait 41.000 adhérents aux partis nationaux, dont plus de la moitié en Allemagne. Ils prévoient de présenter une liste commune aux élections européennes de 2014. Reste à voir s’ils sauront rallier d’autres voix à leur cause d’assouplissement du droit d’auteur, à l’heure où le piratage sur internet continue d’être vu par beaucoup comme un fléau.


Repéré sur BBC News: Dutch court bans Pirate Party links to The Pirate Bay
 




Pays