Connexion

Syndicate content

Lyon, capitale européenne des festivals

lundi, 14 mai, 2012 - 10:21

Du 16 au 20 mai, Lyon devient capitale Européenne de l’électro. Le festival "Nuits Sonores" fête ses 10 ans et accueille une nouvelle rencontre des professionnels des festivals européens afin de parler crise et baisse des subventions.   

Outre la centaine de concerts , de DJ et de performances organisés à plusieurs endroits de la ville, le festival "Nuits sonores" investit, pour la seconde fois, les salons dorés de l’Hôtel de ville de Lyon pour le Labo européen des festivals. Ce moment d’échange, de réseautage et de débats sera l’occasion pour les 200 participants de prendre part à une sorte de "Think Thank" des festivals en Europe.  

Objectif : à travers ateliers et conférences, il s'agit de mieux cerner les futurs enjeux pour les festivals en Europe. La programmation artistique, la communication, le développement durable et la sécurité en ces temps de crise économique seront les sujets d'une réflexion commune avec les oreilles attentives de l’Union européenne.

L’Europe des festivals

Pour Bruxelles, les festivals sont des lieux et moments importants pour la culture et de l’identité européenne. 

Les "Nuits sonores", comme une soixantaine de festivals en Europe bénéficient ainsi d'aides financières européennes. Depuis 2011, l’association Arty Farty, organisatrice du Labo, reçoit un soutien financier à hauteur de 100 000 € étalés sur trois ans dans le cadre du Partenariat-cadre de l’UE pour les festivals culturels européens.

Cela tombe bien, car en ces temps de crise, les collectivités territoriales et les États ont tendance à réduire considérablement le budget de la culture et des aides. En Espagne, par exemple, de nombreuses mairies et régions ont diminué les subventions aux spectacles, laissant les prix des places flamber. Un cercle vicieux commence alors.

Sans les aides publiques, les prix des billets deviennent deux à trois fois plus chers. Dans le passé, à l’Opéra Bastille de Paris, "chaque billet bénéciait d'une aide de l'Etat de 700 €" selon un directeur de festival désirant garder l’anonymat pour ne fâcher personne et surtout pas les collectivités publiques…

Enjeux économiques et politiques

Mais les aides ne profitent pas qu’aux spectateurs. Dans un rapport paru fin avril, la SACEM, l'organisme de gestion des oeuvres musicales, souligne l’avantage économique au niveau local:

Les festivals ont un impact beaucoup plus important pour les économies locales : ils durent plusieurs jours, génèrent de l'hébergement et de la restauration, se déroulent généralement en plein air et essaiment dans la ville, alors que les tournées ont lieu souvent en vase clos, dans des Zéniths, salles de spectacle, ou stades"

estime Claire Giraudin, déléguée aux relations extérieures et à l'analyse stratégique à la SACEM.

L’impact sur l'économie locale peut représenter trois fois les sommes investies dans le festival, selon la société d'études économiques BIPE. Une donnée qui explique l’intérêt des élus à promouvoir ce type de manifestations. En 2012 la SACEM recensait 841 festivals musicaux en France.


Festival Nuits Sonores – 16 au 20 mai – Lyon (plusieurs spectacles dans la ville)




Mots clés
, , , , , , ,
Pays