Connexion

Syndicate content

Le troisième âge s’accroche au pouvoir en Europe du Sud

mercredi, 13 juin, 2012 - 14:01

Les seniors italiens ne semblent pas disposés à lâcher les rênes du pays. L'âge cumulé du tandem Napolitano-Monti dépasse 150 ans. En Grèce, le Président vient de fêter ses 83 ans. Tour d'horizon des dirigeants les plus vieux et les plus jeunes d'Europe.

L'Italie est un pays de vieux dirigé par des seniors. Selon une récente étude réalisée conjointement par l'Université de Calabre et la Coldiretti, la classe dirigeante italienne est la plus vieille d'Europe. L'âge moyen de ses membres s'établit à 59 ans.

Avec une moyenne d'âge de 67 ans, les cadres de la finance et les évêques italiens remportent la palme d'or de la vieillesse dans le pays. L'âge moyen des membres de l'actuel gouvernement est de 64 ans. A 69 ans, le président du Conseil Mario Monti fait presque figure d'adolescent au sein de la classe politique italienne, comparé aux 86 printemps du Président de la République Giorgio Napolitano.

Les professeurs d'université (à ne pas confondre avec les "doyens"), dont l'âge moyen s'élève à 63 ans, arrivent aussi parmi les professionnels les plus âgés d'Italie, suivis des cadres des grandes entreprises publiques (61 ans).

Crises démographiques et économiques

Mais ce sont tous les Italiens qui vieillissent. Depuis plus de trente ans, le pays est en proie à une importante crise démographique. Selon les statistiques de la Banque Mondiale, deux Italiens sur cinq sont âgés de 65 ou plus. L'année dernière, le taux d'acroissement naturel était négatif (-0,06%).

La faute a un taux de fécondité très faible : 1,3 enfant par femme contre 2 en France. Avec l'Allemagne, l'Italie est à la traine en matière de fécondité à l'échelle européenne.

De plus, la crise économique empêche les jeunes diplômés d'accéder à des postes à responsabilité. Les perspectives de carrière sont limitées. Pas étonnant donc de voir que le renouvellement de la classe dirigeante a bien du mal à se faire. Ce n'est pas le cas partout en Europe.

Les jeunes prennent le pouvoir en Europe du Nord

C'est dans le Nord que l'on trouve les dirigeants politiques les plus jeunes. L'actuel Premier ministre finlandais Jyrki Katainen a fêté ses 40 ans l'automne dernier. Il est le plus jeune chef de gouvernement de l'Union Européenne actuellement en poste. Le Ministre-président letton Vladis Dombrovskis est né lui aussi en 1971.

Cette année là, Mario Monti enseignait déjà l'économie à l'Université de Turin et François Hollande passait son baccalauréat au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine.

Viennent ensuite les premiers ministres roumain et danois, âgés de 46 ans tous les deux. Ils sont talonnés par le chef du gouvernement suédois, Fredrik Reinfeldt, né en 1965 et élu au poste de Premier ministre il y a déjà six ans.

David Cameron, un jeunot

Au Royaume-Uni, l'âge moyen d'un député est de 50 ans, soit quatre ans de moins qu'en Italie. Mais le Premier ministre David Cameron peut se targuer d'avoir vingt trois ans de moins que son homologue italien. Lors de sa prise de fonction en 2010, Cameron, alors âgé de 43 ans, est devenu le plus jeune Premier ministre britannique depuis Lord Liverpool en 1812.

Les mauvais élèves

En Grèce, la classe politique a bien du mal à se renouveler. Âgé de 83 ans, le Président grec Karolos Papoulos est l'un des chefs d'Etat les plus vieux d'Europe. Giorgio Napolitano n'est donc pas le seul chef d'Etat octogénaire en Europe. C'est aussi le cas de la Reine Elizabeth II, née en 1926, et monarque la plus âgée d'Europe.

À 58 ans, François Hollande se situe dans la moyenne européenne, tout comme sa conscrite, la chancelière allemande Angela Merkel. Quoi de plus "normal" ?




Pays