Connexion

Syndicate content

Bière tiède et décibels : la saison des festivals commence

lundi, 25 juin, 2012 - 12:46

De Benicassim à Budapest, des centaines de milliers d'Européens s'apprêtent à partir sur les routes pour assister aux meilleurs festivals musicaux de l'été. Coup de projecteur sur une dizaine d'entre eux, que l'on soit branché pop, hip-hop, rock ou électro.

Le début de l'été est souvent synonyme d'escapades musicales pour les jeunes européens. Peu importe les goûts, les styles et les budgets, il y en a pour tous. Oubliez le bureau ou les bancs de la fac, échangez votre costard contre un jean troué et le tee-shirt de votre artiste préféré, troquez vos mocassins pour une vieille paire de baskets usées, et surtout … mettez la tente et la glacière dans le coffre.

Le quatuor hexagonal

S'il y a bien une région de France où le festival est roi, c'est la Bretagne. Et ça dure depuis plusieurs années déjà. Cet été, Bob Dylan, Portishead et The Cure sont à l'affiche des Vieilles Charrues du 19 au 22 juillet à Carhaix. Plus élitiste, la Route du Rock fera dans les guitares hargneuses avec les venues de Hanni El Khatib, Mark Lanegan et The XX du 10 au 12 août à Saint-Malo.

Depuis 1989, les Eurockéennes de Belfort enchantent les rockeurs du Grand-Est. Cette année, la barre est très haute : Jack White, The Mars Volta, Brian Jonestown Massacre, Refused, … mais pas seulement. Les fans de sons électroniques en auront pour leur argent avec Justice, Busy P, Kavinsky et Chinese Man. A noter que le groupe légendaire de hip-hop Cypress Hill se produira sur la grande scène le 1er juillet.

Le plus propre et tendance des festival français aura lieu dans le Domaine de Saint-Cloud en bordure de Paris comme le veut la tradition. Du 24 au 26 août, le duo blues-rock à la mode The Black Keys, Noël Gallagher, Placebo, Green Day et Eagles of Death Metal viendront illuminer la grande scène Rock en Seine de leurs prestations. Allergiques aux Gibson et Fender, s'abstenir.

Pas de toilettes, pas de Glastonbury 

Après Woodstock aux Etats-Unis, le festival de Glastonbury en Angleterre est THE rendez-vous incontournable des rockeurs du monde entier. Mais cette année, il va falloir s'en passer! La nouvelle est tombée en janvier. Faute de… toilettes (en plastique), tous loués par l’organisation des Jeux olympiques de Londres, le festival a dû annoncer l’annulation de sa prochaine édition. Les JO ont également engendré les annulations du Sonisphere Festival et du Big Chill.

Le Carling Weekend, qui se déroule à la fois à Leeds dans le nord de l'Angleterre et à Reading près de Londres devrait, lui, tenir toutes ses promesses : une programmation explosive (Foo Fighters, At The Drive-In, Kasabian, Social Distortion) du 24 au 26 août pour le plus grand des festivals britanniques. Amenez vos bottes en caoutchouc et n'oubliez pas les parapluies, on ne sait jamais !

Les géants hongrois et danois

Une semaine de concerts, de fêtes et de bières bons marché. Le Sziget est devenu l'un des festivals les plus populaires d'Europe, une vraie machine à souvenirs éthyliques et musicaux. Oragnisé à Budapest sur les bords du Danube, Sziget signifie "île" en hongrois. Cette année, les organisateurs attendent plus de 400 000 festivaliers du 6 au 13 août dont près de 10 000 Français. Vous ne serez pas dépaysé !

Plus studieux mais tout aussi rock n'roll, le fameux festival de Roskilde se tiendra non loin de Copenhague du 5 au 7 juillet avec Bruce Springsteen, Bon Iver, The Roots, Bjork … attention, véritable rendez-vous de la jeunesse scandinave, on y tombe très facilement amoureux. Possibilité de s'y rendre en car depuis Stockholm, Oslo et Göteborg.

Destinations soleil, rock ou sapins

Les anglais adorent l'Espagne : la plage, le football et … Benicassim. Pas étonnant donc de voir deux légendes de la scène de Manchester, The Stone Roses et New Order, se produire au festival de Benicassim cet été. Situé entre Valence et Barcelone sur la Costa Azahar, c'est l'occasion de faire un bain de soleil et de se replonger dans le meilleur du rock britannique. Pour le plus grand bonheur des festivaliers, le camping est gratuit !

On connaissait Rock in Lisbon (également présent à Madrid depuis 2008), la version européenne du célèbre festival brésilien Rock in Rio. Depuis 2007, le nouveau festival en vogue à Lisbonne s'appelle l'Optimus Alive avec entre autres Radiohead, Metronomy et Brodinski à l'affiche. Les festivités sont prévues du 13 au 15 juin sur les trois scènes et devraient aussi se poursuivre sur les deux terrains de camping.

Pour ceux qui préfèrent les sapins et l'aquavit, c'est en Suède que cela se passe du 26 au 30 juin dans la charmante bourgade de Borlänge : Rihanna, Regina Spektor, mais aussi Turbonegro et The Shins seront à l'affiche du Peace & Love Festival.

Pas loin de chez nous

Du 28 juin au 1er juillet, ne rater pas le plus rock des festivals belges : Werchter. Cette année, la génération chemises à carreaux et cheveux sales sera comblée avec Pearl Jam, Red Hot Chili Peppers et Garbage.

En moins de trois heures de voitures, vous pourrez aussi vous rendre à Dour pour son festival éclectique du 12 au 15 juillet : 1995, Franz Ferdinand, The Bloody Beetroots, Sebastien Tellier ou bien même Napalm Death sont au programme. De plus en plus de festivaliers s'y rendent en covoiturage, n'hésitez pas à consulter les offres sur les sites spécialisées.

Coincé entre le massif du Jura et le Lac Léman, le Paléo Festival de Nyon, en Suisse, offrira de quoi ravir les oreilles du plus grand nombre du 17 au 22 juillet: The Kills, Lenny Kravitz, Miles Kane, ambiance latina avec Manu Chao et soirée club avec, en prime, pour ceux qui aiment, David Guetta en clôture. Pas besoins de francs suisses, tous les stands acceptent les euros. Si la soirée qui vous intéresse est déjà complète, une bourse aux billets est organisée en ligne sur le site du festival.




Pays