Connexion

Syndicate content

Des Polonais plus très catholiques

jeudi, 12 juillet, 2012 - 14:01

La Pologne reste le pays le plus catholique d'Europe. Mais pour combien de temps? L'Eglise a bien du mal à maintenir son influence morale et politique sur le pays. De moins en moins de Polonais se reconnaissent dans les valeurs prônées par le clergé.

Repéré sur Der Spiegel

"D’ici dix ans, l’Eglise catholique pourrait être complètement marginale en Pologne" explique Tadeusz Barto, ancien moine aujourd’hui professeur de théologie.

A Swiebodzin, ville située sur l’axe Berlin-Varsovie, la situation inquiète le clergé. Alors que la statue du Christ de 36 mètres – la plus haute du monde – domine la bourgade (photo), les habitants de cette cité ouvrière de 20 000 habitants sont de plus en plus nombreux à se désintéresser de la religion.

La plupart des habitants de Swiebodzin sont contre le monument, mais personne n’ose le dire ouvertement"

explique Waldemar Roszczuk, rédacteur en chef du journal local.

C’est à se demander si la religion catholique n'est pas en complet déphasage avec la société polonaise du 21e siècle.

De nos jours, les femmes polonaises rêvent de carrières et de réussite personnelle. De plus en plus de couples vivent en concubinage et font le choix de ne pas se marier, et dans les grandes villes, un grand nombre de Polonais n’ont plus peur d’afficher leur homosexualité. »

écrit l’hebdomadaire allemand Der Spiegel.

Un malaise grandissant au sein du clergé

L'Eglise est bien incapable de répondre aux principales préoccupations des Polonais: le stress, l'emploi, l'émigration. Pour de nombreux spécialistes, elle n'a pas su s'adapter aux nouvelles réalités d'une société qui a beaucoup évolué depuis la chute du régime communiste.

L’Eglise n’a pas su se moderniser [ …] De nos jours, de nombreux tabous disparaissent alors que l’Eglise durcit sa ligne"

explique Tadeusz Brato, contraint de quitter les ordres car les autorités religieuse lui reprochaient de collaborer au quotidien Gazeta Wyborcza, considéré comme hostile à l’Eglise catholique.

Même les Polonais pratiquants trouvent ridicule que les prêtres ne puissent pas se marier et doivent déguiser leur compagne en bonne."

note l'ex-religieux. Et Tadeusz Brato n’est pas le seul membre du clergé à avoir ressenti un malaise. Rien que dans le diocèse de Tarnow dans le sud du pays, huit prêtres se sont donnés la mort ces six dernières années.

Hier encore, cette perte d'influence de l'Eglise était inimaginable. Elle a joué le rôle de "protecteur de la nation". Le catholicisme a uni les Polonais dès le 18e siècle, alors que le pays était divisé entre la Prusse protestante, la Russie orthodoxe et l’Autriche.

Pendant l’ère communiste, l’Eglise était un symbole de résistance contre le régime et l’influence soviétique. Le clergé a protégé les dissidents, en particulier lors des mouvements de grèves ouvrières dans les années 1970 et 1980.

A la chute du bloc de l'Est, la classe politique polonaise a tout fait pour redonner un véritable rôle à l’Eglise, Lech Walesa en tête: le clergé a bénéficié d’allègements fiscaux, le catéchisme a fait son retour dans les écoles…

La messe ne fait plus recette

Ce rôle politique est aujourd’hui largement remis en cause par la population. Selon un récent sondage, quatre Polonais sur cinq estiment que l’Eglise ne devrait pas autant s’impliquer dans les affaires politiques du pays.

Aujourd'hui, les Polonais sont plus courageux qu'avant. Ils n'ont plus peur de critiquer l'Eglise"

ajoute Tadeusz Brato.

Et même si neuf Polonais sur dix se disent toujours catholiques, seulement 44% des jeunes poussent la porte d’une église pour assister à la traditionnelle messe dominicale, contre 66% en 1992.

Cette volonté de rompre avec l'Eglise catholique se perçoit jusque dans les urnes. Lors des dernières élections législatives, la parti anti-clérical et pro-avortement Ruch Palikota a récolté 10% des votes, devenant ainsi la troisème force parlementaire du pays.


Lien vers l'article de Der Spiegel: The Catholic Church's Fading Influence in Poland





Mots clés
, , , , , , , , , , , , ,
Pays