Connexion

Syndicate content

Mariage gay: une consternante exception hétérosexuelle française

lundi, 14 janvier, 2013 - 16:45

Vu d'Europe, l'incapacité de la société française à se réformer pour évoluer avec son temps est ridicule. Que des centaines de milliers de familles manifestent pour s'opposer au mariage pour tous est la preuve que bien des Français vivent à l'écart de l'évolution de la société.

Les manifestants mobilisés au nom de la défense des familles traditionnelles françaises menacées par l'égalité hétéro-homos devant le mariage incarnent pour nos voisins non seulement un refus de la différence, mais de l'évolution d'une société où la vie en couple s'est, qu'on le regrette ou pas, affranchie des normes morales imposées par les religions.

Des couples en tous genres qui ont les mêmes droits, dont celui de se marier, dans pas moins de huit pays d'Europe (*) sans mettre en péril les familles ou sans que les enfants soient mis pour autant en danger, comme le prétendent les poufendeurs du mariage gay.

Que demain la France et probablement dans le même temps, la Grande-Bretagne légalise le mariage gay permettra, bien au contraire, aux enfants français et anglais ayant deux parents mariés du même sexe de ne plus souffrir d'une pseudo-anormalité imposée à tous par la loi au nom de convictions morales et religieuses de certains.

"Une ignorance inimaginable"

Les vociférations contre le mariage pour tous dans les rues de Paris suscitent ainsi pour le moins étonnement et compréhension dans les pays du Nord de l’Europe.

En France, pays de la liberté ou des libertés, pays de la Révolution et des Lumières, les débats témoignent d'un conservatisme et d'une ignorance absolument inimaginable"

déclarait le premier ministre belge Elio Di Rupo début décembre.

Il sait de quoi il parle : socialiste, proche de François Hollande, ce fils de travailleur immigré a conservé le respect de ses concitoyens après son coming out. Au point d’en être aujourd’hui le premier ministre. Ce lundi 14 janvier, il publiait un tweet où il disait sa fierté d’appartenir à un pays qui autorise le mariage pour tous.

Et le sentiment général, aussi bien en Belgique qu’aux Pays-Bas, c’est bien que la France résiste, tel un petit village au nord, à ce qui semble une évolution inévitable des mœurs. Un sentiment que Pierre Kroll, un des dessinateurs les plus célèbres de Belgique, résume bien dans une caricature sur le site du Soir d’aujourd’hui : Panoramix – qui refuse de marier Astérix et Obélix – s’y fait traiter de vieux réac’ !

Pour l’ensemble de la presse néerlandaise, c’est surtout l’adoption des enfants par les couples homos qui provoque la colère de l’opposition. La manifestation n’a guère passionné les citoyens néerlandais pour qui le mariage gay est de l’histoire ancienne. Pour l’allemand Der Spiegel, la manifestation est surtout une occasion inespérée d’affronter François Hollande.

Les internautes belges francophones, quant à eux, sont partagés entre la consternation et l’ironie féroce. Le citoyen belge, le regard toujours tourné vers Paris, ne reconnaît pas dans ces vociférations homophobes "la France, pays des droits de l’homme et des libertés".

AFP 15:00 Des centaines de milliers de terroristes anti-Français sont entrés dans Paris. Le plan Vigipirate renforcé"

ironisait Luc sur sa page Facebook.

D’autres "petits panneaux" circulent sur Facebook, rappelant que le mariage gay existe en Belgique depuis 2003 et que le pays ne s’est pas écroulé…

Après l’exception culturelle sensée protéger son cinéma, la France semble tester à présent l’exception hétérosexuelle au sein d’une Europe consternée… Pour protéger quoi cette fois?


(*) Huit pays d'Europe ont reconnu le mariage entre homosexuels. Il s'agit, dans l'ordre, des Pays-Bas (2001), de la Belgique (2003), de l'Espagne (2005), de la Suède et de la Norvège (2009), du Portugal et de l'Islande (2010) et du Danemark en 2012. 




Pays