Connexion

Syndicate content

Les Ricains sur la route des festivals européens

vendredi, 26 avril, 2013 - 15:29

Avant-goût de l'été, les festivals européens abattent leurs cartes. De Nyon à Roskyde, de Womad à Beniccassim, des milliers d'artistes sont attendus...Pour certains groupes, notamment US, ces "grandes vacances" prennent des allures marathoniennes. Endurance obligatoire - à défaut d'ubiquité!

Chaque année, les annonces avalancheuses de programmation des festivals d'été relèguent définitivement les manteaux au placard. Plus de 400 concerts sont attendus pour le colossal Sziget à Budapest, le Sonar barcelonais a déjà annoncé près de 150 artistes et le Festival de Dour belge quelque 200…Dans cette jungle musicale, plusieurs noms émergent: certains artistes semblent décidés à courir un véritable marathon festivalier. Et ce n'est pas la traversée de l'Atlantique qui décourage grands noms ou jeunes pousses américains.

Charme du vieux continent

Springsteen, The Killers, Kurt Vile & The Violators, Local Natives, Metallica, The National, Animal Collective, Grizzly Bear, The Flaming Lips, Azelia Banks…: piliers historiques de festivals ou nouveaux venus, on retrouve leurs noms de Budapest à Glastonbury. Charme du vieux continent sans doute, mais surtout une concentration exceptionnelle d'évènements, sur trois mois à peine et un espace qui se parcourt aisément: l'Europe. 

Vous manquez Kurt Vile & The Violators à la Primavera Sound à Barcelone, fin mai? Pas de panique, sessions de ratrappage au Bad Bonn Kibli en Suisse, au Hultsfredsfestivalen suédois ou au Ljubljana Festival, en Slovénie…

Palmarès impressionnant aussi pour Queens Of The Stone Age. Les californiens metalleux n'en sont pas à leur coup d'essai (ils sortent en juin un nouvel album, 15 ans après leur premier disque éponyme). Vieux routards des festivals européens, ils en cumulent au moins 16 cette année: top départ le 13 juin, en Suisse, au Greenfield Festival, un saut au Pinkpop (néerlandais) le lendemain, au Download au Royaume-Uni peu après…en passant par l'incontournable Hurricane en Allemagne. Le public portugais, le 20 juillet, sur la scène du Super Bock, pourra au moins constater l'endurance -à défaut d'une énergie qu'on imagine bien entamée- du groupe mené par Josh Homme. 

Passion de la scène et intérêts bien compris

Une résistance à l'épreuve qui n'attend pas le nombre des années: la rappeuse d'Harlem Azealia Banks, 22 étés dans les baskets, sera à Bénicassim, à Glastonbury, à Musilac ou encore à Roskilde (Danemark) pour une douzaine de dates qui la mèneront jusqu'au Leeds Festival, au Royaume-Uni. Quant aux Local Natives de Los Angeles, ils assurent entre autres le combo très frenchie Beauregard, Mainsquare et Route du rock!

Si les nord-américains ont souvent la vedette dans le paysage festivalier européen, ils n'ont pas l'exclusivité de la pratique du marathon: Mathilde Cousin a sorti sa calculette: les 4 anglais d'Alt-J vont parcourir plus de 30000 kilomètres cet été, et leurs compatriotes de Blur (après l'annonce de leur re-formation, puis de leur séparation…) plus de 18000! Passion de la scène et intérêts bien compris, le circuit n'est pas sans enjeux. Au public de tirer le meilleur de cette course…




Mots clés
, , , , , , , , , , , , , , ,
Pays