Connexion

Syndicate content

La loi qui transformerait les policiers néerlandais en hackers!

IDF/Chameleons Eye/NEWSCOM/SIPA

-A +A
Ven, 03/05/2013 - 18:40

Par  

Un projet de loi contre la cybercriminalité suscite la controverse aux Pays-Bas. Il permettrait à la police de "hacker" n'importe quel ordinateur d'un suspect. Les associations de défense des droits numériques s'inquiètent d'un projet qui rappelle de mauvais souvenirs aux Néerlandais.

Dire que le projet de loi qui vient de voir le jour aux Pays-Bas suscite le débat relève de l'euphémisme. Le projet, présenté le 2 mai, donnerait en effet à la police les pleins pouvoirs pour pénétrer dans les ordinateurs d'un citoyen, y placer des espions, lire ses e-mails, et même, détruire des fichiers. La police pourrait aussi bloquer des serveurs coupables d'attaques, même s'ils sont situés hors des frontières néerlandaises.

Les réactions sont nombreuses déjà, de la part de simples citoyens autant que d'associations de défense des libertés individuelles. C'est qu'il existe des précédents, et non des moindres, dans cet Etat où la police n'hésite pas à recourir à des méthodes contestables et où la densité de caméras de surveillance au kilomètre carré est l’une des plus élevées au monde.

Des hackers au service de sa Majesté

Dans un article précédent, nous avions souligné à quel point les sites officiels belges et néerlandais étaient particulièrement exposés à des cyber-attaques: leur protection est très faible et confiée à des sociétés extérieures alors que le personnel des services publics est mal formé à l'emploi des techniques de sécurité.

Peu après que nous ayons publié cet article, de nouvelles attaques ont ravagé des sites ministériels, municipaux, le réseau des cartes à puces bancaires et des dossiers médicaux de milliers de patients néerlandais ont été piratés...
Face à ces attaques répétées et à l'impuissance des autorités, un groupement d'associations de hackers envoie alors au Parlement néerlandais, le 15 septembre 2012, une lettre qui fait du bruit: son porte-parole, Koen Martens, y critique la politique numérique du pays. Surtout, il offre aux autorités néerlandaises les services de plusieurs clubs de hackers du pays:

La communauté des hackers néerlandais dispose des connaissances et des techniques en lien avec les affaires sus-mentionnées et les partagerait volontiers avec les représentants du peuple."

Suite à cette lettre, le gouvernement a modifié le statut des "klokkenluiders", ces hackers qui dénoncent les cyber-crimes ou attirent l'attention sur les faiblesses d'un système informatique.  Ceux-ci bénéficient désormais d'une meilleure protection de la part des autorités.

Un projet contesté par les associations de défense des libertés

Bits of Freedom, une association de défense des droits numériques des citoyens, pose cinq questions au gouvernement:

  • "Qui est concerné par cette proposition? Les suspects, mais quelle garantie avons-nous que le citoyen innocent ne sera pas confondu avec un criminel? Ou que la surveillance d'un suspect n'entraînera pas aussi l'implication de personnes innocentes ?
  • Quels sont les appareils qui feront l'objet d'une surveillance? Tous! Y compris les réseaux d'imprimantes, l'ordinateur de votre voiture, le routeur ou le modem de votre réseau Internet, le GPS de votre smartphone ou votre iPad. Et bientôt vos Google Glass!
  • Où? Non seulement aux Pays-Bas, mais aussi dans l'ordinateur de tout citoyen néerlandais à l'étranger. Et ce, sans mandat international, ni autorisation du pays concerné.
  • Quand? Lorsque que le juge d'instruction délivre une autorisation à la police sur base de suspicion de crimes punissables de quatre ans de prison. Cela concerne non seulement le terrorisme ou la pédophilie, mais aussi l'intrusion violente dans une habitation, des délits liés à la drogue ou la fraude fiscale... C'est-à-dire des conditions comparables à celles autorisant les écoutes téléphoniques, mais pour des procédures nettement plus intrusives!
  • Cette loi sera-t-elle efficace ? Non. Car les cyber-criminels disposent de matériel sophistiqué et bien mieux protégé que le citoyen ordinaire. Ce sont donc les particuliers et les entreprises qui risquent d'être les dupes de cette loi liberticide."

L'association, comme de nombreux autres commentateurs de cette loi, y voit une réponse inadéquate à la situation. Le problème fondamental est la protection des réseaux informatiques. Si ces réseaux - gouvernementaux ou commerciaux - étaient mieux protégés contre la fraude et l'intrusion, il n'y aurait pas besoin d'une telle loi. Le gouvernement serait donc mieux inspiré d'assurer une sécurité optimale de ses réseaux et une meilleure formation de ses agents.

Un dangereux précédent : la guerre de la communication

Une des critiques les plus âpres opposée au projet est qu'il met en danger la vie privée des citoyens et que la dérive vers un Etat policier est très nette. Ces accusations sont loin d'être sans fondement. Il existe un dangereux précédent aux Pays-Bas, que le journaliste Frits Bloemendaal a résumé dans son livre "Communicatie oorlog" - la guerre de la communication.

Bloemendaal y expose la façon dont, en 2007, des employés du ministère des Affaires sociales se sont introduits dans les ordinateurs de journalistes des "Services de Presse Associés", un des groupes les plus importants de presse écrite aux Pays-Bas.

Non seulement, le ministre savait d'avance quels articles allaient paraître le lendemain et avec quels contenus, mais des données ont été manipulées, des fichiers détruits ou modifiés à l'insu des journalistes. Ces manipulations de l'information ont évidemment produit un scandale énorme dans un pays où la liberté individuelle et la vie privée sont aussi sacrées que dans le monde anglo-saxon. Un pays, aussi, où la déportation des Juifs sur base des registres de population a conduit à l'abandon des recensements depuis 1971.

Selon le ministre de l'Intérieur, Ivo Opstelten, le projet de loi devrait entrer en vigueur dès la fin de l'année 2013. Mais ce gouvernement affaibli et minoritaire au sénat pourra-t-il réellement appliquer un projet rejeté par une majorité de citoyens?




23/04/2014 - 10:30
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Il y a une certitude, c'est que le touriste qui vient le dimanche et qui trouve un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi". Une...
08/04/2014 - 18:06
Le match des entraineurs: Grande gueule bat Langue de bois Quand Blanc la langue de bois rencontre Mourinho la grande gueule, il n'y a pas...
22/04/2014 - 13:01
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Depuis le début de la crise ukrainienne, le sentiment antirusse s'accentue en Allemagne. Les blindés soviétiques de la Porte...
22/04/2014 - 18:00
Par Francesca Spinelli (Bruxelles)
Depuis quinze ans l’Union européenne tente d'harmoniser les politiques d’asile en Europe. Mais le bilan dressé par un...
22/04/2014 - 12:10
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Doug est un berlinois de 45 ans. En ce samedi 19 avril, il manifeste dans le centre-ville de Berlin avec 200 autres personnes pour dénoncer...
23/04/2014 - 10:30
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Il y a une certitude, c'est que le touriste qui vient le dimanche et qui trouve un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi". Une...
23/04/2014 - 10:30
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Il y a une certitude, c'est que le touriste qui vient le dimanche et qui trouve un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi". Une...
02/04/2014 - 18:50
Par Effy Tselikas (Athènes)
Londres et certaines régions d'Angleterre (au Sud et à l'Est) sont aujourd'hui recouvertes d'un épais smog,...
11/04/2014 - 14:23
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Mardi 8 avril, le gouvernement d’Angela Merkel a annoncé un accord sur un texte de loi ouvrant la voie à la double nationalit...
06/01/2014 - 16:35
Par Ludovic Clerima (Paris)
Le ciel londonien pourrait bien changer à tout jamais. Depuis plusieurs années, les agences d'architectures Foster+Partners, Ext...
12/03/2014 - 16:15
Par Benjamin Leclercq (Paris)
C'est quoi ? Nous n'irons pas voir Auschwitz est un roman graphique, documentaire et autobiographique, sur le voyage d'un jeune homme...
11/03/2014 - 15:03
Qu'on se le dise, David est un pacifiste ! C'est la semonce faite par l'Italie à une entreprise américaine qui a os...
11/04/2014 - 16:34
Les derniers chiffres d'Eurostat sur l'éducation, publiés aujourd'hui, sont porteurs d'optimisme. Ces dernières...
02/01/2014 - 18:19
Par Renaud de Chazournes (Paris)
Depuis le 1er janvier, les Bulgares et les Roumains peuvent venir travailler dans n'importe quel pays de l'Union européenne, au nom du...
15/04/2014 - 14:10
Par Effy Tselikas (Athènes)
Que faire cette semaine à Athènes, Berlin, Barcelone ou bien Rome ? Expos, concerts, cinés, spectacles et inclassables: les...
15/04/2014 - 14:10
Par Effy Tselikas (Athènes)
Que faire cette semaine à Athènes, Berlin, Barcelone ou bien Rome ? Expos, concerts, cinés, spectacles et inclassables: les...
15/04/2014 - 14:10
Par Effy Tselikas (Athènes)
Que faire cette semaine à Athènes, Berlin, Barcelone ou bien Rome ? Expos, concerts, cinés, spectacles et inclassables: les...
02/04/2014 - 18:52
Par Elise Gazengel (Barcelone)
Le cinéma espagnol se porte mal. Et pourtant… Malgré l’augmentation de la TVA culturelle (passée à 21%), la...
17/04/2014 - 14:30
Par Benjamin Leclercq (Paris)
C'est quoi ? Manolis est une bande dessinée sur l'exil d'un petit grec de 7 ans lors du conflit qui oppose, au lendemain de la...
26/09/2013 - 17:15
Par Ludovic Clerima (Paris)
Déjà 131 ans... La Sagrada Familia, icône de Barcelone, sera terminée en 2026, révèle El Pais. A...
13/12/2013 - 15:07
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
La saucisse vegan (ou végétalienne) fait son entrée sur les marchés de Noël d’Allemagne. En octobre...
28/01/2014 - 13:30
Par Christelle Granja (Paris)
Alors que la grogne se radicalise dans le pays, le Premier ministre ukrainien Mikola Azarov a annoncé sa démission ce mardi, et le...
28/07/2011 - 21:24
Par Marco Bertolini (Maastricht)
Nous avons rendez-vous dans un luxueux appartement dans un quartier résidentiel de Maastricht. Larges baies vitrées, ample terrasse et...
05/06/2013 - 13:41
Par Grégory Noirot (Madrid)
Le droit à l'avortement est-il menacé en Espagne? Le ministre de la justice, Alberto Ruiz-Gallardon, relance la pol...
24/12/2013 - 14:00
Par Daniel Vigneron (Paris)
Dans huit jours, nous serons en 2014, année qui verra 500 millions d’Européens élire pour cinq ans leurs déput...
21/01/2014 - 15:57
Par Effy Tselikas (Athènes)
Un contrôle de police de routine un retour de week-end. Pendant qu’un des policiers, le plus âgé, inspecte le vé...
Pays