Connexion

Syndicate content

Le modèle suédois mis à mal par le développement de la pauvreté

jeudi, 16 mai, 2013 - 12:45

La Suède est le pays de l'OCDE où la pauvreté a le plus augmenté ces dix dernières années ! Ce surprenant constat de l'organisation internationale met en évidence les failles d'un modèle suédois mis à mal par la crise économique. 

Le modèle social suédois a bien du mal à résister à la crise. D'après un récent rapport, publié par l'Organisme de coopération et de développement économiques (OCDE), le taux de pauvreté relative en Suède est passé de 4 % en 1995 à 9 % en 2010.

Un constat qui fait chuter le pays scandinave dans le classement des États les plus égalitaires de l'organisme. La Suède troque sa place de premier contre celle… de quatorzième. La France, qui consacre pourtant 10 % de son PIB aux dépenses sociales, occupe la seizième position.

La chute suédoise s'explique par l’absence de revalorisation des prestations sociales depuis 2006. Certaines ont tellement baissé qu'elles plongent chômeurs, retraités et malades dans une grande précarité.

Dans un entretien pour le quotidien suédois Svenska Dagbladet, Michael Forster, analyste à l'OCDE et auteur du rapport, affirme que

si cette tendance se poursuit, dans cinq ou dix ans, la Suède ne sera plus la grande vitrine égalitaire de l'OCDE."

Des salaires revus à la baisse

Le document souligne également l'érosion des revenus, qui sévit dans la majorité des pays de l'OCDE. Ces trois dernières années, les salaires ont diminué de 2 % en moyenne. Le repli atteint ainsi 8% pour la Grèce, 2 % pour la Grande-Bretagne, mais moins d'1% pour la France. La palme revient à l'Irlande qui accuse une chute de 12 % de ses revenus, le pire résultat de l'OCDE. Par ailleurs, les écarts entre riches et pauvres se creusent.

Mais la crise ne frappe pas tout le monde avec la même férocité. L’Allemagne et huit autres pays ont, eux, vu leurs revenus augmenter.

Les jeunes restent les plus touchés par la misère. Le taux moyen de pauvreté dans l'OCDE augmente de 12 à 15 % pour eux entre 2007 et 2010 alors qu'il recule, chez les séniors, de 15 à 12 %.

Au vu de ces résultats, l'OCDE préconise à nouveau la mise en place de politiques stimulant la croissance et l'emploi par le biais, notamment, de la fiscalité.




Mots clés
, , , , , , , , , , , , ,
Pays