Connexion

Syndicate content

Le chiffre du jour : les évadés fiscaux repentis à Berlin

mercredi, 22 mai, 2013 - 13:33

Mais qu’arrive-t-il aux évadés fiscaux allemands? Une vague de repentis assaille depuis quelques semaines les services des impôts…

Riche nouvelle pour le fisc allemand : les évadés fiscaux ont mauvaise conscience, la mode est désormais au repenti. Dans un étonnant élan de citoyenneté, les contribuables ayant fraudé les impôts se pressent depuis quelques temps par dizaines aux portes des services concernés. Rien qu’à Berlin, 225 personnes ont fait amende honorable. Résultat, 6 millions d’euros récupérés par l’État allemand.

Une mode, estime la presse allemande, que pourrait bien avoir lancée Uli Hoeness, le président du Bayern de Munich : ce modèle de vertu avait sidéré l’Allemagne en se repentant récemment, concédant un compte et 10 millions d’euros en Suisse.

En Allemagne, un dispositif d’autodénonciation a été mis en place pour ramener les évadés dans le droit chemin. Ceux-ci échappent à une condamnation pénale s’ils confessent l’intégralité de leurs avoirs camouflés à l’étranger. Seule sanction, lorsque la somme est supérieure à 50.000 euros : une majoration de 5% des arriérés fiscaux alors dus à l’État.




Pays