Connexion

Syndicate content

Ivres, les Anglais affluent à l’hôpital

vendredi, 31 mai, 2013 - 12:36

Chiffre du jour. L'alcool envoie de plus en plus d'Anglais à l'hôpital. Les admissions dépassaient le million en 2011-2012.

On connaissait la promptitude européenne à taper dans la gourde. En Angleterre, ce goût prononcé pour l’alcool se termine de plus en plus souvent à l’hôpital: en 2011-2012, plus de 1,2 million d’admissions de patients étaient en effet liées à la boisson, selon les chiffres du Centre d’information pour la santé et la sécurité sociale (HSCIC). Un chiffre en progression de 51% ces 9 dernières années.

Autre marqueur d’un chronique drinking problem outre manche, le nombre des prescriptions de médicaments contre la dépendance à l’alcool continue elles aussi de grimper, en dehors des hôpitaux. Médecins, infirmiers et pharmaciens ont délivré près de 180.000 prescriptions de ce type en 2012, soit une hausse de 75% par rapport à 2003.

Pour ce qui est des admissions dont l'alcool était la cause principale (premier diagnostic), elles ont dépassé les 200.000 cas en 2012 et concernaient, deux fois sur trois, des hommes. Au plan géographique, c'est le nord-ouest qui trinque, avec le plus haut taux d'admissions liées à l'alcool (200 pour 100.000 personnes). Les plus sobres sont à l'est.




Pays