Connexion

Syndicate content

Violence en Europe : à la télé surtout !

mercredi, 19 juin, 2013 - 13:55

Malgré les crises à répétition, l'Europe reste la région du monde la moins violente. Un constat en décalage avec l'hypermédiatisation des faits divers et de la délinquance, notamment en France.

L’Europe est le continent le moins violent du monde. Non, non, ceci n'est pas une plaisanterie mais le résultat d'une enquête menée par l'Institut pour l'économie et la paix, think tank américain, et mis en image par le site Vision of Humanity (infographie).

Les chercheurs fondent leurs analyses sur différents critères, comme la perception de la criminalité par les citoyens, le nombre d'homicides ou encore la violence lors des manifestations.

Sept nations européennes se retrouvent dans le top 10. Les pays nordiques occupent comme souvent le haut du classement.

L’Islande conserve la première place, suivie de près du Danemark, en deuxième position. Viennent ensuite l'Autriche (4e), la Suisse (5e), la Finlande (7e), la Suède (9e) et la Belgique (10e).

Des résultats satisfaisants mais peu visibles lorsqu'on allume la télévision.

La France a peur

Il faut dire que les médias ne font rien pour rassurer la population. Prenons le cas français. Le pays occupe la 53e place sur les 162 Etats du classement. 

Pourtant, en 2012, les journaux télévisés consacraient pas moins de 2.062 sujets aux faits divers selon l'Institut national de l'audiovisuel (INA). Soit une augmentation de 73% en 10 ans. Le spectateur français est cerné par le crime, contraint de choisir entre Enquête criminelle sur M6, En quête d'action sur D8, 90' Enquête sur TMC ou … Encore + d'action sur W9.

          

Parmi les fervents diffuseurs de braquages, règlements de compte sanglants et autres rixes dans les rues obscures de la capitale, M6 l'emporte haut la main. La petite chaîne qui monte retransmettait, en 2012, un quart de la totalité des faits divers sur la TNT.

Néanmoins, si l'on en croit les derniers chiffres du ministère de l'Intérieur, la France n'a pas encore sombré dans le chaos. La taux d'homicide est le plus bas jamais atteint (665 faits en 2012). Les vols à mains armés ont reculé de 7,1% et les incendies de biens publics ont diminués de moitié ( de 14,1% à 6,1% en 2012).

Difficile de rester au top

Si les Européens s'en sortent bien, il n'est pas dit que ces excellents résultats demeurent, selon les experts en charge du rapport:

Si l'Europe reste la région la moins violente du monde, son score risque de fléchir durant les prochaines années."

En cause, la colère des peuples, ravivées par les mesures d'austérité prises dans certains pays de l'Union européenne (réduction de l’allocation chômage en Espagne, diminution des dépenses consacrées aux services publics au Portugal, etc.).

Mais aussi la popularité croissante, un peu partout en Europe, des partis extrémistes comme l'Aube Dorée en Grèce, le Front National en France, ou populistes tel le mouvement 5 étoiles en Italie.




Pays