Connexion

Syndicate content

La Fête de la Musique s’exporte toujours bien

vendredi, 21 juin, 2013 - 13:26

La Fête de la Musique s'exporte dans le monde entier. Pour sa 32e édition, la France met la "voix" à l'honneur. Plus d'une dizaine de pays la suivront, ce soir, pour faire la fête. 

"I'm singing in the rain. Just singing in the rain…" Cette mélodie, vous l'entendrez peut-être sous la pluie, au détour d'une ruelle, à l'occasion de la 32e édition de la Fête de la Musique en France. Le thème de cette année : donner de la voix.

Lancée en 1982 par le ministre de la culture de l'époque, Jack Lang, la Fête de la Musique est désormais déclinée dans toutes les langues. Un succès qui repose sur les divers styles musicaux mis à l'honneur. Du chant acapella au concert symphonique en passant par le jazz manouche ou le Hip-hop… C'est également l’occasion pour les participants de faire entrer la musique dans des lieux inhabituels comme les musées ou les prisons par exemple.

En France, des milliers d'événements sont attendus dans tout le pays. Ne reste qu'à piocher dans le programme disponible en ligne pour choisir le concert qui vous intéresse.

A Paris, l'Olympia ouvrira ses portes, pour un live de 20 H à 7 H du matin organisé par Radio France. Une série de concerts entièrement gratuits dans la limite des places disponibles. Les autres pourront se contenter des scènes de rue présentes un peu partout dans la capitale (place du Palais Royal…). 

Des festivités dans toute l'Europe

L'un des plus vieux suiveur de la France est la Communauté Wallonie-Bruxelles, qui fête cette année sa 28e édition. Les festivités se déroulent sur trois jours. Cette année c'est près de 50 villes qui accueilleront les 170 scènes et 700 animations et concerts gratuits de la fédération. 

Une plate-forme web Self Service mettra en relation particuliers et musiciens amateurs afin de profiter d'un concert à domicile. 

L'Allemagne sera également à la fête. Une quarantaine de ville et village ont prévu de de célébrer la musique ce soir.

Lisbonne oublie également la crise l'espace de quelques jours. La Fête de la Musique a lieu du 14 au 23 juin. Le reste de l'Europe sera, de son côté, en fête, durant le week-end (Grèce, Italie, Suisse…). 

Un label 100% français

L'Association pour le développement de la création, études et projets (ADC, EP ) est mandatée par le Ministère français de la culture et de la communication pour "valoriser les initiatives menées chaque 21 juin sur les cinq continents"

Au fil des années, un réseau Fête européenne de la Musique, chapeauté par l’ADCEP, a vu le jour. Il organise, notamment, des échanges d’artistes professionnels lors d'événements musicaux européens ouverts à tous. Les festivités restent cependant portées par des services culturels français à l’étranger, des institutions locales ou des associations.  

Quelques souvenirs mémorables

En 2011, l'Italie a fêté les cent cinquante ans de son unification. Pour l'occasion, la Fête de la musique a été intégrée aux festivités officielles. Le thème était ambitieux : '150 concerts pour l'Unité d'Italie'. Les festivités ont mobilisé plus de 1500 musiciens à Rome. Tous gratuits, ces concerts se sont tenus dans plus de 70 places, rues, instituts culturels, églises, musées ou sites archéologiques avec une large variété des genres.

Après avoir annulé son concert à Bercy en 2000, le groupe de rock anglais Oasis s'était rattrapé quelques semaines plus tard en venant enflammer la Place de la République à Paris pour la Fête de la musique. Plus de 20 000 personnes ont assisté au concert.

En 1998, deux anniversaires ont donné à la Fête de la Musique un caractère particulier : les 50 ans de la Déclaration universelle des Droits de l’homme et le 150ème anniversaire de l’Abolition de l’esclavage, célébré notamment par un défilé de 400 percussions dans les rues de Paris. A cela s’ajoutait la Coupe du Monde de football : ce soir là, l'Iran avait battu les Etats-Unis lors d'une rencontre historique entre les deux nations ennemies.




Pays