Connexion

Syndicate content

Les fleuves européens, nouveaux territoires urbains

L'aménagement des berges de Paris inauguré en juin 2013.

L'aménagement des berges de Paris inauguré en juin 2013. / © FRANKLIN AZZI ARCHITECTURE

-A +A
Mer, 26/06/2013 - 10:35

Par  

myeurop avec  

RFI Accents d'Europe
RFI Accents d'Europe

BEST OF DE L'ÉTÉ Petit à petit, les piétons reprennent les bords de Seine aux voitures. La semaine dernière, 2,3 km de berges piétonnisées ont été inaugurés, rive gauche. Cinoche au bord du Tibre à Rome, dance-floor le long de la Spree à Berlin ou jogging au fond du Turia à Valence: rendre les fleuves européens aux habitants est à la mode. Déambulation sur les berges d'Europe.

Chronique sur RFI - Les fleuves des capitales by Myeurop

[Article initialement publié le 26 juin 2013]

 

"Reconquérir un des plus beaux paysages urbain et fluvial au monde". Pour Paris, il s’agissait bien d’une "reconquête", comme annoncée par la plaquette de la mairie. La bataille? Reprendre aux voitures les berges de la Seine. Il a fallu ferrailler ferme contre les opposants à ce projet d’aménagement, associations d’automobilistes, acteurs économiques et élus de droite en tête. La semaine dernière, l’inauguration du site avait donc une saveur particulière pour le maire de Paris, Bertrand Delanoë, qui bouclait là une médiatique et symbolique promesse.

Pour Paris, c’est avant tout un vaste espace piétonnier de plus, dans une ville qui en compte peu. Et un fleuve revalorisé. Entre le musée d’Orsay et le pont de l’Alma, rive gauche, 2,3 kilomètres de berges ont ainsi été piétonnisés et aménagés. Jardins, piste d’athlétisme, et même parcours d’escalade, la ville n’a pas lésiné. Une partie des installations flotte sur le fleuve.


© Franklin Azzi Architecture

L’ouverture de ce nouveau tronçon aux piétons est une étape de plus dans l'aménagement des berges de la Seine. En septembre dernier, c’est la voie express Georges-Pompidou qui avait été freinée par des feux tricolores et des passages piétons, dégageant ainsi une promenade en bord de Seine, entre l’Hôtel de Ville et le port de l’Arsenal.

Une tendance observable chez nombre de nos voisins européens: après des années de tout-voiture, les villes européennes ne veulent plus laisser les abords de leurs fleuves aux seules voitures. Petite balade sur les berges européennes.

Le Tage, nouvelle passion de Lisbonne

C’est un nouveau bonheur à Lisbonne: emprunter l’avenue joliment appelée "berge des caravelles". Les travaux de la première phase de réhabilitation des berges du Tage au centre de la capitale portugaise sont terminés. Devant le majestueux "Terreiro do Paço" sur les quais qui, au XVIIIe siècle, accueillaient le ballet incessant des navires chargés d’épices et de denrées exotiques déchargées par des armées d’esclaves, on peut désormais flâner sur ce que les lisboètes ont déjà pris l’habitude d’appeler "la plage".

Une plage s’y trouvait en effet avant le terrible tremblement de terre de 1755. L’endroit s’appelait alors l’Arsenal Royal de la marine. La "plage" actuelle, sans sable, est composée d’une rampe douce où les voiliers à faible tirant d’eau peuvent accoster. On peut s’y promener tout à loisir et habitants et touristes viennent s’y reposer. Une piste cyclable sépare la promenade de la circulation automobile.


Lisbonne (©Cedpics/Flickr)

Une seconde phase de travaux permettra d’intervenir côté terre, en créant un jardin devant l’actuel état-major de la marine. L‘ancienne cale sèche et les vieux quais mis à jour à l’issue de fouilles minutieuses seront également rendus aux visiteurs. A la fin des travaux, dans quelques mois, il sera possible de se rendre à pied des Quais de Sodré (ouest) au terminal de croisière de Santa Apolonia (est), sans jamais perdre de vue la ligne du Tage. Exactement comme le faisaient marins, découvreurs et commerçants il y a cinq siècles.

Berlin : les berges de la Spree à la mode, et en sursis?

La Spree et ses berges ressemblent à Berlin: polyvalentes, amicales et un poil sales. C’est avec l’arrivée des beaux jours que les Berlinois en profitent le plus, notamment depuis que la capitale a repris à son compte le concept de Paris plage.

Depuis 2002, des tonnes de sable sont transportées des mers Baltique et du Nord vers la capitale pour y créer des plages le long du fleuve. Aujourd’hui, on compte une douzaine de plages. Cours de salsa, partie de beach-volley, concerts, farniente dans des transats, l’ambiance y est jeune, détendue et assurée. Les plus connues se trouvent en plein centre, en face de l’île aux musées, où l’on trouve même de vrais palmiers.


A Berlin, une rive de la Spree, couverte de transats (©Wolfgang Staudt/Flickr)

Leurs bars (Strandbars) ressemblent à des paillottes corses: maisons de planches, souvent de bric et de broc. Calmes en journée, ils deviennent de vraies boîtes de nuit le soir, et le repaire des clubbers. Dans le quartier de Friedrichshain, où demeure un tronçon du mur de Berlin, les berges, larges et vertes, sont elles aussi envahies de promeneurs dès les premiers rayons de soleil.

De l’autre côté de la rive, à Kreutzberg, se trouvent des cafés et bars branchés et réputés, comme le Badeschiff, sa plage de sable et sa piscine bleue turquoise flottant sur les flots marron-gris de la Spree. Ici, on vient se montrer, siroter un verre au soleil et danser jusque tard dans la nuit. Le Yamm, café club reggae, est lui aussi une institution… en sursis. Dès 2014, il déménagera, éjecté par l'appétit des nouveaux propriétaires des lieux.

Car dans cette partie de Berlin, les berges du fleuve, sous exploitées et parfois en friches, devraient très vite changer d’aspect. Le projet Mediaspree prévoit la construction d’un pôle de communication et de médias sur ces berges aujourd’hui ouvertes au public. En 2007-2008, les habitants du quartier se sont massivement mobilisés contre ce projet qui, depuis, a perdu de son importance. Les riverains, via une association, restent toutefois peu rassurés par les garanties des autorités de laisser les rives accessibles.

A Rome, du cinéma au bord du Tibre

Du cinéma en plein-air, des restaurants, des bars, des discothèques et même des boutiques. Cela fait maintenant dix ans que chaque été, les quais du Tibre hébergent des manifestations estivales. Grâce à des accords de concession signés entre des associations privés et la municipalité, les Romains se réapproprient les rives du fleuve. Mais pas toutes, pour des raisons d’organisation et surtout, de coûts.

L’île Tiberina, nichée au milieu du fleuve entre la grande synagogue et le quartier de Trastevere, accueille pendant presque trois mois la manifestation "Île du Cinéma": entre deux films, les visiteurs peuvent prendre un verre, dîner, faire un peu de shopping et certains soirs, danser.


A Rome, sur le Tibre, l'île Tiberina (©Isola del Cinema)

Sur le quai d’en face, le scénario est quasiment identique, le cinéma en moins. Quelques kilomètres plus loin, aux pieds du château Saint-Ange, l’ancienne prison des papes, la municipalité avait d’abord installé deux plages. L’opération s’était avérée trop coûteuse, et a finalement été remplacée au bout de deux ans par des camps de vacances. De juillet à fin aout, enfants comme adultes peuvent y suivre des cours de gymnastique (yoga et Pilate sont très prisés par les Romains) ou assister à des mini-concerts.

A Valence, les habitants reconquièrent le Turia asséché

En Espagne, Valence a bien un fleuve… mais il est vide. En 1957, le Turia, qui traverse la cité, sort de son lit. Les inondations font des dizaines de morts et esquintent la ville. Pour éviter une nouvelle crue dévastatrice, les autorités imaginent le "plan Sud": le Turia est détourné au sud de Valence, et le tronçon qui la traverse est asséché.


Le Turia réaménagé, à Valence (©brett gullborg/Flickr)

Les Valenciens l’ont échappé belle. Le gouvernement espagnol et la mairie voulurent d’abord aménager ce nouvel espace en autoroute urbaine… Révolte des habitants, qui s’organisent pour réclamer un "rio verde" (un "fleuve vert"). Et l’emportent. Le Turia est aujourd’hui le plus vaste parc urbain public en Espagne. Au cœur de Valence, en dessous du niveau de la ville, au frais l’été et à l’abris du bruit, le Turia a été longuement aménagé. D’abord des jardins, inaugurés en 1986, les terrains de sport, et puis surtout la pharaonique Cité des Arts et des Sciences, chantier lancé en 1998 et achevé en 2009. Au fond du fleuve:

  • Un musée des sciences,
  • Le plus grand aquarium d’Europe,
  • Le Palais des Arts Reina Sofia,
  • Ou encore l’Hemisferic, un complexe cinématographique et son planétarium.

A Londres, béton et grands projets le long de la Tamise

La Tamise n’est pas intégralement bordée, comme la Seine, de voies rapides ou de routes. Elle n’en était pas pour autant accessible aux piétons, jusqu’au développement du quartier de Southbank ("Rive sud"): une bande de terre située entre le pont de Westminster et le pont de Londres, jusqu’alors couverte de hangars et de logements ouvriers.

L’ouverture des rives au public débute dès 1922 avec l’achèvement de la mairie de Londres. Son véritable essor a pourtant lieu avec le Festival de la Grande-Bretagne en 1951, qui déclenche une vague de construction. La tendance est alors au modernisme et à un recours massif et systématique au béton. Une architecture aujourd’hui largement réprouvée par des Britanniques inlassablement entichés de leurs traditionnelles maisons victoriennes.

De nombreux éléments sont venus l’agrémenter avec les années, dont la célèbre roue géante du London Eye, le musée de la Tate Modern, etc. Un nouveau projet de £100 millions (117 millions d’euros) est prévu pour la rénovation du Southbank Center, son plus éminent bâtiment.




24/04/2014 - 14:06
Par Tristan de Bourbon (Londres)
Nouvel épisode dans la guerre que se mènent taxis et véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) pour la conquête des...
08/04/2014 - 18:06
Le match des entraineurs: Grande gueule bat Langue de bois Quand Blanc la langue de bois rencontre Mourinho la grande gueule, il n'y a pas...
22/04/2014 - 13:01
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Depuis le début de la crise ukrainienne, le sentiment antirusse s'accentue en Allemagne. Les blindés soviétiques de la Porte...
22/04/2014 - 18:00
Par Francesca Spinelli (Bruxelles)
Depuis quinze ans l’Union européenne tente d'harmoniser les politiques d’asile en Europe. Mais le bilan dressé par un...
22/04/2014 - 12:10
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Doug est un berlinois de 45 ans. En ce samedi 19 avril, il manifeste dans le centre-ville de Berlin avec 200 autres personnes pour dénoncer...
23/04/2014 - 10:30
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Il y a une certitude, c'est que le touriste qui vient le dimanche et qui trouve un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi". Une...
23/04/2014 - 10:30
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Il y a une certitude, c'est que le touriste qui vient le dimanche et qui trouve un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi". Une...
02/04/2014 - 18:50
Par Effy Tselikas (Athènes)
Londres et certaines régions d'Angleterre (au Sud et à l'Est) sont aujourd'hui recouvertes d'un épais smog,...
11/04/2014 - 14:23
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Mardi 8 avril, le gouvernement d’Angela Merkel a annoncé un accord sur un texte de loi ouvrant la voie à la double nationalit...
06/01/2014 - 16:35
Par Ludovic Clerima (Paris)
Le ciel londonien pourrait bien changer à tout jamais. Depuis plusieurs années, les agences d'architectures Foster+Partners, Ext...
12/03/2014 - 16:15
Par Benjamin Leclercq (Paris)
C'est quoi ? Nous n'irons pas voir Auschwitz est un roman graphique, documentaire et autobiographique, sur le voyage d'un jeune homme...
11/03/2014 - 15:03
Qu'on se le dise, David est un pacifiste ! C'est la semonce faite par l'Italie à une entreprise américaine qui a os...
11/04/2014 - 16:34
Les derniers chiffres d'Eurostat sur l'éducation, publiés aujourd'hui, sont porteurs d'optimisme. Ces dernières...
02/01/2014 - 18:19
Par Renaud de Chazournes (Paris)
Depuis le 1er janvier, les Bulgares et les Roumains peuvent venir travailler dans n'importe quel pays de l'Union européenne, au nom du...
24/04/2014 - 13:59
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Allemagne: ciné polonais et coréen à Berlin > Les amateurs de cinéma seront servis cette semaine à Berlin...
17/04/2014 - 14:30
Par Benjamin Leclercq (Paris)
C'est quoi ? Manolis est une bande dessinée sur l'exil d'un petit grec de 7 ans lors du conflit qui oppose, au lendemain de la...
26/09/2013 - 17:15
Par Ludovic Clerima (Paris)
Déjà 131 ans... La Sagrada Familia, icône de Barcelone, sera terminée en 2026, révèle El Pais. A...
13/12/2013 - 15:07
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
La saucisse vegan (ou végétalienne) fait son entrée sur les marchés de Noël d’Allemagne. En octobre...
28/01/2014 - 13:30
Par Christelle Granja (Paris)
Alors que la grogne se radicalise dans le pays, le Premier ministre ukrainien Mikola Azarov a annoncé sa démission ce mardi, et le...
28/07/2011 - 21:24
Par Marco Bertolini (Maastricht)
Nous avons rendez-vous dans un luxueux appartement dans un quartier résidentiel de Maastricht. Larges baies vitrées, ample terrasse et...
05/06/2013 - 13:41
Par Grégory Noirot (Madrid)
Le droit à l'avortement est-il menacé en Espagne? Le ministre de la justice, Alberto Ruiz-Gallardon, relance la pol...
24/12/2013 - 14:00
Par Daniel Vigneron (Paris)
Dans huit jours, nous serons en 2014, année qui verra 500 millions d’Européens élire pour cinq ans leurs déput...
21/01/2014 - 15:57
Par Effy Tselikas (Athènes)
Un contrôle de police de routine un retour de week-end. Pendant qu’un des policiers, le plus âgé, inspecte le vé...
Pays