Connexion

Syndicate content

Pologne: les magasins bientôt fermés le dimanche?

mercredi, 3 juillet, 2013 - 08:33

Les magasins sont ouverts le dimanche en Pologne mais jusqu'à quand? Des députés d'extrême droite ont lancé une proposition de loi pour interdire cette pratique. L'initiative fait débat.

En mai dernier, les députés polonais du parti d'extrême droite 'Droit et justice', Prawo i Sprawiedliwość (PiS) ont émis une proposition de loi interdisant le travail le dimanche. Bien que le PiS soit le parti d'opposition le plus représenté au Parlement, ses députés ne sont pas assez nombreux pour faire plier la majorité et faire voter une loi. Une situation qui pourrait changer: des députés d'autres partis se joignent désormais à l'initiative.

77% de la population en faveur de l'interdiction.

La plupart des députés concernés sont des catholiques convaincus. Ils estiment que le dimanche est un jour sacré et que le travail dominical contribue à détruire la vie de famille, selon le quotidien die Welt. Un argument soumis à débat car les magasins font le plein en fin de semaine. Il n'est pas rare de voir affluer les familles polonaises dans les centres commerciaux des grandes villes, qui proposent pour l'occasion des programmes de divertissement pour petits et grands.

L'initiative des parlementaires a pourtant trouvé un écho auprès des syndicats polonais et peut compter également sur le soutien de l'Eglise catholique. La Pologne reste en effet le premier pays catholique d'Europe, même si l'influence de l'Eglise décline.

Enfin, pour appuyer leur action, les députés se basent sur le résultat d'un sondage d'opinion qui atteste que 77% de la population est favorable à l'interdiction du travail dominical, relève le site d'information Polen Heute. Un résultat peu étonnant selon le site, compte tenu de l'arrière plan social: la pratique des heures supplémentaires non rémunérées est particulièrement répandue.

En vérité, l'ouverture des boutiques le dimanche profite aussi et surtout aux Européens frontaliers. A la frontière Oder-Neisse, l'ouverture des magasins le dimanche est une aubaine pour les consommateurs allemands. Le week-end, le pont qui relie Francfort-sur-l'Oder à la Pologne voit défiler nombres de familles qui profitent ainsi des produits alimentaires les moins chers d'Europe. Une situation qui semble trop belle pour durer.

Je me suis toujours demandé comment un pays catholique pouvait autoriser de tels horaires d'ouverture",

témoigne Florian Ellinghaus, un père de famille allemand.

Une perte de chiffre d'affaire de 25%

Face à la proposition, le chef du gouvernement conservateur-libéral polonais a déjà exprimé son opposition. La majorité campera sur ses positions.

En ces temps de crise, c'est de l'hypocrisie de vouloir faire du dimanche un jour chômé pour tous",

estime-t-il.

Dans la gazette Wyborcza, l'initiative a été aussi particulièrement critiquée. Les rédacteurs Piotr Miaczynski et Leszek Kostrzewski estiment que les députés n'ont pas réfléchi à la portée de leur geste. Les familles qui se déplacent dans les centres commerciaux dépensent en général plus qu'en semaine. Si la loi devait être votée, le manque à gagner lié à la TVA serait autant de recette en moins pour les caisses de l'Etat.

Anna Szmeja Kroplewska, directrice du syndicat d'entreprise, met en garde:

D'après nos données, les pertes de chiffre d'affaire pourraient atteindre 10%, voire 25% pour certaines entreprises. En terme d'emploi, cela reviendrait à détruire 400.000 postes."

Le parti de Gauche, 'mouvement Palikot', s'est aussi insurgé contre la proposition parlementaire: "Le pays compte 2 millions de chômeurs et 2 millions de Polonais l'ont déjà quitté pour trouver du travail ailleurs", commentait le député Lukasz Gibala. Selon lui, la loi ne ferait qu'aggraver les choses.




Pays