Connexion

Syndicate content

Ryanair déshabille ses hôtesses et se fait tailler un costard

jeudi, 11 juillet, 2013 - 14:50

La compagnie aérienne met en vente un calendrier jugé sexiste. Résultat, attaquée par une association de consommateurs, elle passe devant le tribunal aujourd’hui en Espagne.

En termes de publicité, Ryanair vole souvent très bas. Son calendrier 2013 n’échappe pas à la règle. La compagnie aérienne flanque sur papier glacé son "cabin crew" en petite tenue. Et parce que rien ne vaut un bon vieux cliché, point de steward en slip, mais bien exclusivement de jolies hôtesses de l’air dans des postures voulues sexy et sur des plages ensoleillées…

Le hic pour la compagnie irlandaise, c’est qu’une association de consommateurs espagnole n’a pas voulu laisser passer le cliché sexiste. L’association Adecua juge la publicité "illicite et déloyale" et attaque Ryanair en justice: la compagnie passe aujourd’hui devant le tribunal de commerce de Malaga.

Pour l’accusation, qui demande le retrait de ce calendrier dont les ventes vont à une ONG polonaise, Ryanair

Utilise l'image des femmes de façon discriminatoire car elle se réfère de manière générique à l'équipage de cabine -qui comprend pourtant également des hommes- en se limitant aux hôtesses".

"Tarifs et équipages chauds-bouillants"…

La représentation de la femme véhiculée est "totalement hors de contexte, discriminatoire et stéréotypée", poursuit l’association. Elle s’inquiète notamment du message envoyé aux futurs clients, et aux conséquences pour les hôtesses de l’air de la compagnie, dans l’exercice de leur métier.

Ryanair sexiste? La firme dirigée par le très fanfaron Michael O'Leary est coutumière du fait. Son calendrier The Girls of Ryanair n’en est d’ailleurs pas à sa première édition.

En 2012, l’autorité britannique des standards de la publicité avait quant à elle contraint Ryanair d’enlever de la page d’accueil de son site Internet une réclame machiste.Une hôtesse de l’air en sous-vêtement s’ébrouait sous le slogan "Des tarifs et des équipages chauds-bouillants". Chez Ryanair, l’humour aussi est low-cost.




Pays