Connexion

Syndicate content

L’Europe n’aime pas les patronnes

jeudi, 15 août, 2013 - 11:14

BEST OF DE L'ÉTÉ Une entreprise sur neuf est dirigée par une femme en Suède. Un chiffre déplorable, mais qui reste... le meilleur d'Europe.

[Article initialement publié le 28 juin 2013]

Étonnant. D'après une étude financée par le fonds de capital-risque Almi Företagspartner, seule une entreprise sur neuf est dirigée par une femme en Suède. Soit 11 % de la totalité des sociétés du pays en 2012. Un résultat navrant, mais qui est pourtant… le meilleur d'Europe.

L’Union européenne ne compte en moyenne que 3% de femmes présidentes d'entreprises selon les derniers chiffres de l'observatoire européen de la diversité.

La gent féminine brille également par son absence à la direction des entreprises cotées en Bourse. L'étude de la fondation Robert Schumann souligne la quasi invisibilité de ces dernières en Europe:

                            

Et cela ne s'arrange pas pour les plus grandes entreprises cotées en Bourse. Comme pour les plus petites, pas plus de 3% des grands patrons sont des patronnes en France, comme en Espagne ou en Allemagne. Quant au Royaume-Uni ou au Portugal, on touche le fond avec un pourcentage égal à 0.

Il faut se tourner vers la Norvège (13 %) ou les nouveaux venus de l'Union européenne comme la Slovaquie (10 %) la République Tchèque (9%) et la Hongrie (8%) pour trouver mieux.

Une parité à très petits pas

Pour observer la progression de la parité en entreprise, mieux vaut donc s'intéresser aux conseils d’administration (CA). La Norvège a montré l'exemple aux autres pays de l'union. En 2003, elle adopte une loi instaurant un quota de 40% de femmes dans le CA des entreprises. Un succès. Les conseils comptent désormais 41% de norvégiennes.

Une dizaine de pays (Belgique, France, Espagne…) ont suivi le mouvement. La France passe ainsi de 11.95 % en 2010 à 25 % pour les groupes cotés en Bourse. Cependant, onze autres pays, dont la Suède, refusent toutes formes de régulation ou d'incitation à la parité.

En dépit d'une tendance générale vers une plus grande égalité dans la société et sur le marché du travail, les progrès en matière d'élimination des inégalités entre les sexes restent lents",

constate la Commission européenne dans un rapport sur le sujet.

Les femmes représentent 51.4 % de la population en Europe. Le chemin vers la parité est encore long, très long.




Mots clés
, , , , , , ,
Pays