Connexion

Syndicate content

Burger au lama… les papilles anglaises en raffolent

lundi, 17 juin, 2013 - 15:15

BEST OF DE L'ÉTÉ Singes, lamas, crocodiles... la viande de brousse se fait une place dans les assiettes britanniques. Populaire, cette nouvelle mode alimentaire comporte néanmoins des risques pour la santé des consommateurs.

[Article initialement publié le 17 juin 2013]

 

Un burger au lama ça vous tente? Pas la peine de franchir l'Atlantique pour pouvoir y goûter: l'Angleterre autorise la commercialisation de la viande du camélidé. L'animal doit cependant être tué dans un abattoir agrégé et passer par un contrôle sanitaire.

Plébiscité par la communauté Gurkha, issue du nord de l'Inde, le lama ravit également les papilles gustatives du peuple anglais.

Scorpions en sucette et saucisse de zèbre au menu

D'après le quotidien The Independent, la viande de brousse connaît actuellement un véritable boom. En cause, non seulement les revendications de certaines minorités implantées au Royaume-Uni comme les Gurkhas mais également le prix exorbitant du bœuf.

Un steak de kangourou de marque Liddle Deluxe ne coûte que 3.99 livres là où le steak de bœuf est au moins à 9 livres.

Les aventuriers culinaires se multiplient. Certaines sociétés en profitent et offrent, sur Internet, de nombreux mets originaux. Parmi eux, Exotic Meat. Le site propose des burgers au crocodile à 5.50 livres, des scorpions en sucette pour 3.95 livres et autres saucisses de zèbre pour 4.95 livres.

Un risque pour la santé 

Problème, la majorité de ces aliments ne passe pas les contrôles sanitaires requis pour être commercialisée en Angleterre.

Nous détectons de plus en plus de viande de brousse aux frontières. Les trafiquants en importent pour les vendre à certaines minorités qui résident en Angleterre. La viande n'est pas réfrigérée. Elle peut être porteuse de maladies graves",

rappelle Andrew Rodhes, chef des opérations à la Food Standards Agency (FSA), pour The Independent.

La plupart des viandes d'animaux sauvages viennent d'Europe centrale et des pays d'Afrique de l'Ouest comme la République du Congo, le Cameroun et le Ghana.

Selon des experts, le viande de chimpanzés pourrait véhiculer le VIH. D'autres singes seraient également porteur de maladies comme le virus Ebola ou la fièvre jaune.
 




Pays