Connexion

Syndicate content

Elections: les préservatifs piège à cons néo-nazis

mardi, 10 septembre, 2013 - 10:15

A l'approche des élections législatives en Allemagne comme en Autriche, les partis distribuent des préservatifs pour attirer les électeurs. Mais si ceux des Verts sont bio, ceux de l'extrême-droite servent à promouvoir une contraception pour la "purification de la race".

22 septembre 2013 pour l'Allemagne, 29 septembre pour l'Autriche: dans chacun des pays c'est l'effervescence. Tous les partis sont mobilisés pour attirer un maximum d'électeurs. Cette année encore, les jeunes sont une cible de choix. Pour emporter leur adhésion, les formations politiques redoublent d'ingéniosité: peu de grands discours mais des distributions de stylos, de paquets de mouchoirs, de ballons et … de préservatifs.

Petits cadeaux ciblés, votes à la clé

Si un électeur est triste ou enrhumé, qu'il vienne faire un tour à notre stand d'informations, il recevra un petit paquet de mouchoirs estampillé: "il ne faut pas pleurer, mais voter!",

plaisante Gabriele Skiba, représentante locale du parti social-démocrate en Bavière. Ces petits cadeaux sont des petits plus à ne pas négliger. Les partis l'ont bien compris et font preuve d'une imagination débordante.

Le grand gagnant, c'est le préservatif. Il allie assurance d'un plaisir futur et humour de l'instant. Le parti des Verts l'a bien compris et le candidat aux prochaines élections municipales à Leipzig en a distribué un millier à des passants du centre-ville. Sur le préservatif, les futurs votants pouvaient lire: "de toute façon, tu n'auras pas de place en crèche!". Une manière humoristique de tacler la politique familiale de l'actuelle majorité gouvernementale.

"Des préservatifs pour les étrangers"

A l'extrême-droite, le message est beaucoup plus douteux  Le mouvement jeune du parti national démocrate allemand (NPD) distribue, lui aussi, des préservatifs estampillés "Pour les étrangers et certains Allemands". Sur le site du parti, on peut lire notamment: "Les hommes politiques des partis corrompus ne s'intéressent pas à nos problèmes, ils veulent une société multiculturelle (…) Mais à partir de maintenant, il est possible de lutter activement contre ce tournant démographique (…) il suffit d'acheter un préservatif et de le distribuer aux personnes concernées". Un message on ne peut plus explicite !

Sur le site du parti, il est également précisé que ces préservatifs ont été envoyés par la poste "aux lobbies de défense des étrangers qui se sont, par le passé, particulièrement engagés contre [la] politique nationaliste" [du NPD]. Pour le journaliste du TAZ, cette action s'inscrit clairement dans la lignée de la politique nazie de "purification de la race". Il rappelle d'ailleurs que le parti n'en est pas à son premier coup d'éclat. Déjà en 2011, il défrayait la chronique avec son slogan "Gas geben" (plein gaz!), qui évoque par un jeu de mot douteux l'épisode tragique des chambres à gaz.

Face à la polémique, l'entreprise R&S de Munich qui a vendu les préservatifs au NPD se dit très concernée.

Pour preuve de nos excuses, nous mettrons gratuitement à disposition d'une organisation d'utilité publique 10.000 préservatifs et nous reverserons la totalité des bénéfices des préservatifs vendus [au NPD] à une organisation luttant contre les mouvements extrémistes."

Un allié de taille pour les écolos autrichiens

En Autriche, l'âge légal pour voter n'est pas de 18 ans, mais de 16 ans. Selon le journal autrichien Nachrichten. at, ils seraient 348.000 jeunes à voter pour la première fois. Les 16-18 ans à eux seuls représenteraient une manne de 100.000 électeurs, particulièrement influençables. Pour attirer leur attention, les partis multiplient les initiatives sur les réseaux sociaux.

Là encore, les partis misent sur le préservatif, un allié décidément de taille! Les verts ont lancé en Autriche le magazine "Eva", ouvertement tourné vers un lectorat jeune et féminin, mais "aussi pour les garçons", précise la revue. En cadeau avec l'exemplaire du mois, un préservatif bio associé à une double page dédiée au produit, témoignages et impressions à l'appui.




Pays