Connexion

Syndicate content

Le meurtre d'un "antifa" embrase la Grèce

En Grèce, des heurts ont éclaté entre manifestants antifascistes et forces de l'ordre. Thessalonique, le 18 septembre.

En Grèce, des heurts ont éclaté entre manifestants antifascistes et forces de l'ordre. Thessalonique, le 18 septembre. / Crédits: GIANNI PAPANIKOS/NUR PHOT/SIPA

-A +A
Jeu, 19/09/2013 - 12:54

Par  

Hier soir, des heurts ont opposé militants antifascistes et forces de l'ordre, suite au meurtre d'un rappeur "antifa" par un partisan néonazi. L'émotion, palpable dans toute la Grèce, cristallise les tensions sociales et politiques.

La nouvelle est tombée dans la nuit, ce mercredi, à la veille de la grande grève générale du secteur public, point d’orgue de la mobilisation contre le nouveau plan de réorganisation voulu par le gouvernement. Le rappeur grec Pavlos Fyssas, connu sous le nom de scène Killah P, a été assassiné à l’arme blanche devant un café à Amfiali, un quartier populaire du Pirée.

Le jeune homme de 34 ans était connu pour son engagement dans le mouvement antifasciste. L'agresseur présumé, un homme de 45 ans, a été appréhendé peu après par la police et aurait reconnu appartenir au parti néonazi Aube dorée et avoir agi avec un motif politique.

Des tensions sociales et politiques exacerbées

Ce meurtre survient après de nombreux autres, mais jusqu’à maintenant, les victimes étaient des migrants. Toujours sur le même mode, un groupe de quinze à vingt personnes, vêtues de tee-shirts noirs arborant l’insigne d’une svastika à la grecque, de gants, de bottes et de pantalons militaires, armés de gourdins, en deux-roues ou en groupe à pied, agresse la future victime avant de l’assassiner.

Dans le cas présent, ils auraient hélé le rappeur de 34 ans, qui se promenait alors avec sa petite amie et un autre couple.

Cet assassinat survient dans un climat social très tendu, avec un haut risque politique de déstabilisation du gouvernement de coalition Nouvelle Démocratie (conservateurs) et PASOK (Socialistes).

Les derniers sondages, donnant au parti de l’Aube dorée un pourcentage de 15% d'intentions de vote (7% aux dernières élections de juin dernier, 18 députés élus), ont encouragé une série de manifestations à forte connotation symbolique de la part du parti fasciste, telles que: 

  • La célébration du courage antique des Spartiates au lieu-dit des Thermopyles
  • Les commémorations des exactions fascistes des nazis allemands et de leurs collaborateurs grecs, comme à Meligala (l’Oradour grec) il y a 15 jours.

La semaine dernière, à Perama, port industriel sinistré du Pirée, des membres de l’Aube dorée avaient agressé des colleurs d’affiches du parti communiste et du syndicat des marins, envoyant une huitaine de personnes à l’hôpital. Le gouvernement n’avait pas réagi.

Mardi 16 septembre, à l’Assemblée nationale, les députés de l’Aube dorée (dont plusieurs sont poursuivis pour violences) ont accusé leurs homologues de la minorité turcophone de Thrace, pourtant citoyens grecs, d’être des agents du gouvernement turc. Selon de nombreux historiens, cette violence verbale (et non-verbale) n'est pas sans rappeller les années de montée du fascisme en Italie et en Allemagne dans les années 30.

Une tradition antifasciste à réinventer?

La Grèce, par son histoire, a une longue tradition antifasciste: résistance contre les Nazis, lutte contre La dictature des colonels. Le front antifasciste -non organisé- est composé des deux partis parlementaires d’extrême gauche, le KKE (Parti communiste grec) et le SYYRIZA (Gauche radicale), du parti anticapitaliste Antarsya (Résistance) ainsi que de nombreux groupuscules d’extrême gauche, anarchistes du quartier Exarchia ou maoïstes…

Il y également une nébuleuse qui préconise une lutte armée, en digne héritière des organisations qualifiées de terroristes, comme Le 17 novembre (Jour de l’entrée des chars dans l’Ecole polytechnique, durant la dictature des colonels, ayant fait des centaines de morts) ou La conspiration des cellules de feu.

La floraison des réseaux sociaux entretient l’illusion de nombreuses organisations. Celles-ci trouvent pourtant habituellement peu d’écho dans la population lors des appels à manifester contre le racisme ou le fascisme. Hier, cependant, la gravité de la situation a fortement mobilisé.

Une nuit de tensions

Un rassemblement antifasciste a été organisé, en réaction immédiate, sur le lieu même du meurtre. Tous les partis de gauche le KKE (Parti communiste), le SYRIZA (Gauche radicale) , le Parti anticapitaliste ANTARSYA (Résistance), les différents groupes d'extrême gauche, et surtout, des milliers (plus de 5000), simples citoyens, voisins, amis, habitants du Pirée et des alentours sont venus crier leur colère contre ce meurtre politique.

La tension est vite montée entre certains manifestants et les forces anti-émeute. Celles-ci étaient accusées d'avoir assisté, sans réagir, au meurtre, et d'avoir empêché le transfert rapide du blessé à l'hôpital, dans l'attente de l'ambulance qui est arrivée une heure trop tard. Le jeune rappeur venait de mourir, ayant eu le temps de dénoncer son meurtrier.

Toute la nuit, entre cocktails Molotov et gaz lacrymogènes, le boulevard principal du Pirée a ressemblé à un champ de bataille. Bilan: plusieurs blessés et de nombreuses arrestations. Des manifestations similaires ont eu lieu dans de nombreuses villes, petites et grandes, comme à Thessalonique, Patras, ou encore Héraklion en Crête.

Ce matin a eu lieu l'enterrement du jeune homme assassiné, dans un dernier hommage à ce jeune des quartiers populaires. Un nouveau rassemblement est prévu en fin d'après-midi. 

Un défi pour la démocratie

Une crise politique aiguë vient s'ajouter à la crise sociale, cette violence d'extrême-droite posant un défi de la démocratie grecque.

Petros Constantinou, conseiller municipal d’Athènes sur la liste Antarsya, a dénoncé la passivité des agents de police présents non loin des lieux de l'altercation:

C'est une véritable embuscade tendue à la victime".

En réponse, le ministre de l’intérieur a pour la première fois condamné cette agression. De son côté, Alexis Tsipras, leader du principal parti d’opposition, le SYRIZA, accuse le gouvernement d’avoir soufflé sur les braises en mettant sur le même plan le danger extrémiste, de droite comme de gauche.

Le gouvernement se doit de clarifier sa position. Ces derniers temps, le flirt avec Aube dorée semble s'intensifier. Récemment, des députés de la Nouvelle Démocratie, à l'instar de la droite française, ont préconisé des initiatives de collaboration avec le parti néo-nazi, du moins avec ses électeurs.




24/04/2014 - 14:06
Par Tristan de Bourbon (Londres)
Nouvel épisode dans la guerre que se mènent taxis et véhicules de tourisme avec chauffeur (VTC) pour la conquête des...
08/04/2014 - 18:06
Le match des entraineurs: Grande gueule bat Langue de bois Quand Blanc la langue de bois rencontre Mourinho la grande gueule, il n'y a pas...
22/04/2014 - 13:01
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Depuis le début de la crise ukrainienne, le sentiment antirusse s'accentue en Allemagne. Les blindés soviétiques de la Porte...
22/04/2014 - 18:00
Par Francesca Spinelli (Bruxelles)
Depuis quinze ans l’Union européenne tente d'harmoniser les politiques d’asile en Europe. Mais le bilan dressé par un...
22/04/2014 - 12:10
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Doug est un berlinois de 45 ans. En ce samedi 19 avril, il manifeste dans le centre-ville de Berlin avec 200 autres personnes pour dénoncer...
23/04/2014 - 10:30
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Il y a une certitude, c'est que le touriste qui vient le dimanche et qui trouve un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi". Une...
23/04/2014 - 10:30
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Il y a une certitude, c'est que le touriste qui vient le dimanche et qui trouve un magasin fermé ne va pas revenir le jeudi". Une...
02/04/2014 - 18:50
Par Effy Tselikas (Athènes)
Londres et certaines régions d'Angleterre (au Sud et à l'Est) sont aujourd'hui recouvertes d'un épais smog,...
11/04/2014 - 14:23
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Mardi 8 avril, le gouvernement d’Angela Merkel a annoncé un accord sur un texte de loi ouvrant la voie à la double nationalit...
06/01/2014 - 16:35
Par Ludovic Clerima (Paris)
Le ciel londonien pourrait bien changer à tout jamais. Depuis plusieurs années, les agences d'architectures Foster+Partners, Ext...
12/03/2014 - 16:15
Par Benjamin Leclercq (Paris)
C'est quoi ? Nous n'irons pas voir Auschwitz est un roman graphique, documentaire et autobiographique, sur le voyage d'un jeune homme...
11/03/2014 - 15:03
Qu'on se le dise, David est un pacifiste ! C'est la semonce faite par l'Italie à une entreprise américaine qui a os...
11/04/2014 - 16:34
Les derniers chiffres d'Eurostat sur l'éducation, publiés aujourd'hui, sont porteurs d'optimisme. Ces dernières...
02/01/2014 - 18:19
Par Renaud de Chazournes (Paris)
Depuis le 1er janvier, les Bulgares et les Roumains peuvent venir travailler dans n'importe quel pays de l'Union européenne, au nom du...
24/04/2014 - 13:59
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
Allemagne: ciné polonais et coréen à Berlin > Les amateurs de cinéma seront servis cette semaine à Berlin...
17/04/2014 - 14:30
Par Benjamin Leclercq (Paris)
C'est quoi ? Manolis est une bande dessinée sur l'exil d'un petit grec de 7 ans lors du conflit qui oppose, au lendemain de la...
26/09/2013 - 17:15
Par Ludovic Clerima (Paris)
Déjà 131 ans... La Sagrada Familia, icône de Barcelone, sera terminée en 2026, révèle El Pais. A...
13/12/2013 - 15:07
Par Delphine Nerbollier (Berlin)
La saucisse vegan (ou végétalienne) fait son entrée sur les marchés de Noël d’Allemagne. En octobre...
28/01/2014 - 13:30
Par Christelle Granja (Paris)
Alors que la grogne se radicalise dans le pays, le Premier ministre ukrainien Mikola Azarov a annoncé sa démission ce mardi, et le...
28/07/2011 - 21:24
Par Marco Bertolini (Maastricht)
Nous avons rendez-vous dans un luxueux appartement dans un quartier résidentiel de Maastricht. Larges baies vitrées, ample terrasse et...
05/06/2013 - 13:41
Par Grégory Noirot (Madrid)
Le droit à l'avortement est-il menacé en Espagne? Le ministre de la justice, Alberto Ruiz-Gallardon, relance la pol...
24/12/2013 - 14:00
Par Daniel Vigneron (Paris)
Dans huit jours, nous serons en 2014, année qui verra 500 millions d’Européens élire pour cinq ans leurs déput...
21/01/2014 - 15:57
Par Effy Tselikas (Athènes)
Un contrôle de police de routine un retour de week-end. Pendant qu’un des policiers, le plus âgé, inspecte le vé...
Pays