Connexion

Syndicate content

Dans la peau d’un réfugié, le nouveau reality show allemand

vendredi, 4 octobre, 2013 - 08:31

Alors que l'Italie décrète aujourd'hui un deuil national à la suite du naufrage à Lampedusa -le bilan pourrait se porter à 300 morts-, une émission de téléréalité mettant en scène six citoyens dans la peau de réfugiés vient de remporter un prix en Allemagne. "Cynique", "colonialiste": ce reality show soulève l'indignation. 

La coïncidence est cruelle et dérangeante: hier, au large de l’île de Lampedusa, les gardes-côtes italiens tentaient de récupérer les corps d’une centaine de migrants noyés et de retrouver près de 200 disparus. Au même moment ou presque, était récompensée à Cologne, en Allemagne, lors de l’équivalent allemand de la cérémonie des 7 d’Or, l’émission "En fuite : une expérience"

Dans la peau de migrants

Diffusé en août et septembre sur la chaîne publique ZDF-neo, ce programme en quatre parties fait glisser les téléspectateurs dans la peau de migrants en route vers l’eldorado européen. Mais attention, les protagonistes de cette émission ne sont pas les familles syriennes séparées par la guerre, ni les pères de famille irakiens ou érythréens en quête d’une vie meilleure en Allemagne. Non.

"En fuite : une expérience", est centrée sur six Allemands triés sur le volet en fonction de leurs qualités dramaturgiques. Trois d’entre eux partent d’Irak, rejoignent Istanbul cachés dans un camion, visitent des camps en Grèce. Les trois autres font le chemin inverse, partent d’Allemagne pour rejoindre l’Ethiopie, via Rome, l’île de Lampedusa et la Tunisie, rejointe en bateau de fortune. Lequel, lui, ne fait pas naufrage.

 

Extrait vidéo de l'émission "Das Experiment: Auf der Flucht" ("En fuite : une expérience")

Le casting est détonnant: aux côtés d’un ex néonazi qui affirme associer les Africains au sida, on trouve un ancien rocker allemand gauchiste, une travailleuse sociale d’origine turque, un militaire en retraite… Ou encore une actrice jet setteuse soutenant une politique ferme contre des migrants -lesquels, sans cela, "se retrouveraient tous chez nous"

Très loin d’être un pur documentaire, "En fuite" est avant tout un nouveau concept de reality show venu d’Australie. Il vient d'être consacré outre-Rhin meilleur "documentaire divertissement" de l’année.

"Fuir n’est pas un jeu"

Avec cette récompense, la chaîne publique ZDF peut être rassurée: elle n’a rien à se reprocher. Pourtant, ce reality show a engendré une vague d'indignations en Allemagne au moment de sa diffusion. 35.000 personnes ont signé deux pétitions exigeant le retrait immédiat de cette émission jugée "raciste", "colonialiste" et "cynique".

Dans cette émission six bouffons sont envoyés dans une sorte de safari au Moyen Orient et en Afrique",

reprochent les pétitionnaires.

Il est inacceptable de la part d’une chaîne de télévision publique -à laquelle, qu’on le veuille ou non, on paie la redevance- de se servir des réelles souffrances et de la misère de demandeurs d’asile pour produire et oser diffuser une émission raciste." 

Cette pétition n’aura pas atteint sont objectif mais la polémique a bien eu lieu, avec des milliers de tweets et de commentaires indignés. L’association allemande Pro Asyl a dénoncé une "intrusion voyeuriste dans le malheur des refugiés". 

Fuir n’est pas un jeu",

expliquait en août Günter Burkhardt, membre de cette association. La presse non plus n’est pas en reste. L’hebdomadaire social-démocrate die Zeit regrette de voir la chaîne publique ZDF "entrer dans la logique des chaînes de télévisions privées" telles que RTL connues pour ses reality show polémiques. 

Le magazine der Spiegel se demande de son côté "si l’on peut présenter dans un format de divertissement la souffrance des réfugiés vivant à la marge de l’Europe"

L'Allemagne, eldorado des réfugiés?

Le Haut commissariat aux réfugiés, qui avait conseillé l’équipe de la ZDF pour la réalisation de cette émission, n’a en revanche pas officiellement critiqué la chaîne. Elle a simplement estimé qu’il fallait se satisfaire de toute initiative évoquant cette question ultra sensible de l’immigration.

En 2012, Berlin a recu 65.000 demandes d’asile, ce qui en fait la destination européenne la plus demandée.

Quant aux six protagonistes de cette émission, ils ont évidemment ardemment défendu leur show qui, selon toute vraissemblance, s’est avéré beaucoup plus intense en émotions que ce qu’ils avaient imaginé avant d’y participer. Notre ex néonazi a ainsi fondu en larmes face à la misère rencontrée durant son périple et s’est dit surpris "d’avoir ressenti pour la première fois une telle compassion".

Pendant ce temps, à Lampedusa, 151 naufragés ont pu être ramenés, saufs, à terre. Ce matin, les secours ont repris, mais il reste peu d'espoir de retrouver vivants les quelque 300 autres passagers du bateau.




Pays