Connexion

Syndicate content

Le dessin de la semaine: nouveau naufrage à Lampedusa

vendredi, 11 octobre, 2013 - 17:31

Au moins une trentaine de migrants sont morts vendredi en fin d'après-midi dans un nouveau naufrage au sud de Lampedusa, huit jours après la tragédie qui a coûté la vie à plus de 300 personnes au large de la petite île italienne. 

En verrouillant leurs frontières, les pays européens ne font qu'entretenir le très lucratif business des trafiquants d’être humains et des passeurs. Pourtant, la péranoïa entretenue par l'extrême-droite, en France comme ailleurs, face aux clandestins pousse les responsables politiques, de droite comme parfois de gauche, à continuer à accepter les migrants au compte-gouttes

S elon la marine maltaise, le nouveau naufrage de vendredi s'est produit dans une zone au centre d'un triangle entre Malte, la Libye et Lampedusa, à 60 milles au sud de la petite île italienne.

Un total de 143 migrants, survivants du naufrage survenu vendredi après-midi au sud de Malte et de l'île italienne de Lampedusa, sont arrivés samedi matin à Malte. Une trentaine de cadavres auraient été récupérés sur les lieux du drame. 230 réfugiés dont la destination finale était Lampedusa étaient sur ce bateau. Selon une source militaire maltaise, les corps de 33 autres personnes auraient été repêchées, mais cette information n'a pas été confirmée samedi.

L'embarcation a chaviré lorsque les immigrants ont tenté d'attirer l'attention d'un avion militaire qui le survolait en se déplaçant tous du même côté.

La marine maltaise a rapidement dépêché des navires de secours et des hélicoptères, et a dérouté sur les lieux plusieurs navires commerciaux, tandis que Rome envoyaient deux navires militaires ainsi que des hélicoptères qui ont pu lancer des chaloupes de sauvetage gonflables.

 


Pays