Connexion

Syndicate content

Le chiffre du jour: l’Espagne n’est plus en récession

mercredi, 23 octobre, 2013 - 09:06

Le clignotant est au vert depuis ce matin sur le site d'El País: la récession est terminée. C'est du moins ce qu'affirme la Banque d'Espagne, qui annonce une croissance nationale de 0,1% entre juillet et septembre. Un indice positif qui s'inscrit dans la timide reprise européenne. 

+0,1% : c'est le taux de croissance de l'économie espagnole entre juillet et septembre 2013, selon les estimations de la Banque d'Espagne. Une embellie modeste -d'autant qu'elle est portée par les exportations, le marché intérieur restant morose- mais hautement symbolique. Le chiffre marque en effet la fin de plus de deux années de récession technique -soit la plus longue période récessive de la démocratie espagnole. Ce matin, il faisait la Une de la presse en ligne espagnole (voir ici ou ).

L'estimation de la Banque d'Espagne devra être confirmée par l'Institut National de la Statistique (INE), qui publiera un résultat officiel la semaine prochaine. 

Une crise, deux périodes récessives

Depuis la crise de 2008, l'Espagne est entrée deux fois en récession:

  • Du troisième trimestre 2008 au premier trimestre 2010: il s'agissait alors de la première période récessive depuis 15 ans.
  • Puis du troisième trimestre 2011 à cet été 2013, période dont le pays sort à peine. 

Rappelons qu'un pays entre en récession technique dès il connaît deux trimestres consécutifs de croissance négative. Il en sort quand s'observe un taux positif sur un trimestre*. 

Pour autant, cet indice positif n'offre aucune garantie d'évolution du marché du travail dans les prochains mois: en France, par exemple, le retour à une croissance positive au deuxième trimestre s'est accompagné d'une destruction d'emplois. 

Reprise européenne

L'Espagne rejoint ainsi ses voisins européens dans une légère reprise: dès le deuxième trimestre 2013, Eurostat annonçait une progression économique pour l'ensemble de la zone euro de 0,3%. L'Irlande, le Portugal, la Finlande, le Danemark ou encore la République Tchèque, avaient alors retrouvé des chiffres de croissance positifs.

Cependant, tous les pays ne sont pas concernés par ce timide train de relance: fin septembre, le gouvernement d'Enrico Letta reconnaissait que la chute du produit intérieur brut (PIB) italien serait de 1,7 % cette année.


*Récession (dictionnaire d'Alternatives-économiques):
Ralentissement important du rythme de croissance de l'activité économique dans un pays ou une branche.
Techniquement, il y a récession lorsque, durant deux trimestres successifs, l'activité économique –mesurée par l'évolution du PIB– recule. Toutefois, dans le langage courant, la récession désigne plutôt une période de ralentissement qu'une période de diminution de l'activité. Lorsque cette dernière diminue de façon prolongée, il est d'usage de parler de dépression.




Pays