Connexion

Syndicate content

Les Européens ne font pas leurs lits comme ils se couchent

jeudi, 12 décembre, 2013 - 11:50

Couette ou couverture? Lits doubles ou jumeaux? Du Portugal à la Turquie, on passe près d'un tiers de sa vie à dormir...et un peu plus dans son lit. Visite des chambres à coucher des Européens .

Anecdotique, le lieu où l'on se couche (pour dormir, faire l'amour, rêver…ou manger)? Pas si l'on en croit Pascal Dibie, dans Ethnologie de la chambre à coucher

Pour l'universitaire et romancier, la chambre est un lieu de culture depuis la préhistoire. En Europe, des voilages ottomans aux couvertures chauffantes grecques, elle témoigne des particularités de chacun.

En Allemagne, deux couettes valent mieux qu'une

Les allemands sont adeptes des couettes. Pas de draps ni de couverture: le cérémonial du lit que l’on borde n'existe pas! Non, outre-Rhin, la couette règne en maître dans la chambre à coucher, avec une particularité: chaque personne a la sienne. Pas question de se chamailler pour récupérer la couette que votre partenaire s’est accaparée durant la nuit!


L'Allemagne, royaume de la couette… Crédits: FLickr /somebaudy

Et pour faire son lit aussi, on se facilite la tâche: on plie la couette en deux ou quatre et on la pose au milieu ou au pied du lit, souvent même le long du mur. Quant aux matelas, les Allemands privilégient l'option lits jumeaux accolés: chacun a le sien, mais positionné tout contre l'autre. Au final, cela donne un grand lit de 180 ou 200 cm de large.

La chambre des enfants est, elle, souvent composée d’un seul lit, démographie oblige. L'Allemagne est le pays européen où l’on fait le moins d’enfants.

En Turquie, les choix déco de beau-papa et belle-maman 

Attention, les lits turcs n’ont rien à voir avec les lits "à la turque", expression qui désigne les lits à baldaquin du 18ème siècle. Pour autant, les chambres à coucher parentales ont gardé la richesse de la période ottomane, et ce même dans les milieux plus modestes.

Traditionnellement, les couples ne vivent pas ensemble avant le mariage et les appartements sont aménagés par les familles des futurs époux. La décoration de la pièce est uniforme: pas question d’avoir des meubles, des rideaux, dessus de lit ou encore des tapis dépareillés.

Les couples dorment ensemble dans des lits doubles (généralement de 160×200), le matelas est plutôt dur. Les lits ont un sommier, une tête de lit, et très souvent, des dessus de lit. Ces derniers sont composés de tissus brillants et de voilages, mais l’arrivée de franchises telles qu’Ikea en Turquie a introduit davantage de sobriété. 

Melting pot dans la chambre à coucher portugaise

Les Portugais ne se précipitent pas pour vous ouvrir la porte de leur chambre. Le mot "traversin" évoque avant toute chose un délicieux gâteau de pâte feuilleté, long, fin et garni de crème. Dans le domaine de la literie, même si l’objet existe, on lui préfère les oreillers, à raison d'un par personne.

Les Portugais, qui sont des pragmatiques, aiment emprunter: ils ont adopté l’édredom, dont le nom s’inspire directement du français, et que l’on place sur un drap. La couette d'inspiration nordique, appelée colcha, est encore rare, surtout utilisée par les jeunes urbains, la "génération Ikéa".

Dans l’ensemble, on préfère empiler les couches, pour mieux pouvoir les éliminer lorsque la température augmente. La couette nordique se révélant vite trop chaude dès les premiers beaux jours du printemps. Par contre, la mode étrange des draps de dessous en flanelle, réputés chauds, tend à s’estomper.

Le linge de lit est encore d'une composition classique: draps -le drap du dessous est désormais housse-, couvertures, et couvre-lit. Concernant ces derniers, il en existe de remarquables, inspirées des Mantas, les couvertures épaisses traditionnelles du monde paysan. Elles ont souvent des motifs géométriques et une laine aux couleurs naturelles, qui rappellent leurs origines maures. Et tout comme en Afrique du nord, ces mantas ont fonction de couvre-lit, couverture, descente de lits, tapis et tapisserie…!

Quant aux enfants, ils ont généralement leur chambre individuelle: les appartements ne sont pas des placards au Portugal.

Enfin, un petit détail qui a son importance: le Portugal est l’un des premiers fabricants de linge de maison en Europe. Vous dormez souvent dans du textile portugais, sans même le savoir!

Photo droite: couverture, "manta", dans une chambre de Madère, Portugal. Crédits: Flickr / Mi Mitrika

En Grèce, l'explosion des couvertures chauffantes

Chez les Grecs, peuple extraverti et sociable (climat clément oblige, dit-on), la chambre à coucher n’est pas un sanctuaire comme il peut l’être sous d’autres cieux. C’est bien souvent la pièce la moins investie de la maison. On y dort essentiellement, et on y dépense peu pour l'ameublement ou la décoration. La chambre étant un lieu de passage pour tout le monde (enfants, parents, voisins …), l'aspect érotique n'y est pas très présent, d'autant que les câlins sont admis partout, extérieur compris!

La chambre est généralement équipée d’un lit à deux places (surnommé "lit français") et d’une commode-miroir. Pas de mobilier superflu: les placards sont incorporés dans le mur, les tables de chevets minimalistes… Mais parfois, un vélo d’appartement complète l'agencement, plus souvent utilisé comme porte-vêtements que pour ses qualités sportives!

La pièce change d’aspect rituellement, suivant les saisons. En hiver, on remet les tapis et le paploma (gros édredon matelassé de la grand-mère) et au printemps, on roule les tapis en jetant sur le lit des couvertures d’été (en coton), qui feront souvent office de draps, quand la chaleur étouffante (durant laquelle on dort sans rien) fait place à la fraîcheur de l’aube.

Plus étonnant, les Grecs dorment de plus en plus souvent ailleurs que dans leur chambre à coucher! Vu l’importance que prend le temps passé devant la télévision, c’est le large canapé du salon qui sert de lit. D’où la mode des plaids ces dernières années, qui emmitouflent le mari resté tard pour suivre le match de foot ou la femme qui ne rate aucun épisode du dernier feuilleton turc à rallonge (ou vice-versa!).

Avec la crise et l’augmentation du prix du fuel, c’est dans cette pièce que l’on vit désormais. En effet, c'est souvent la seule viable, parce qu’on s’y chauffe (au bois de cheminée souvent), ou on s’y s’enroule dans une couverture chauffante. Cet hiver 2013 a connu un bond extraordinaire de la vente des couvertures électriques (de 30 à 60 €), à grand renfort de publicités nationalistes à l’écran (fabrication et qualité grecques!!!) contredites par de nombreux scandales de contrefaçon (le sempiternel article chinois qui disjoncte à l’usage). Attention aux explosions!

En France, les "couetteurs" ringardisent le lit "bordé"

Traditionnellement, le lit français est "bordé". Dessous de lit, drap, couverture(s), chaque élément a sa place, et doit, chaque matin, être tiré, calé sous le matelas, lissé. Voi-là!

Un plaisir pour certains, qui accompagne le calin du soir pour les enfants (on va border les tous-petits). Une tâche fastidieuse et superflue pour les moins ordonnés.


Un drap et plusieurs couvertures… Crédits: Flickr/ elisala

L'Hexagone n'a pas résisté à la vague venue du nord: la couette unique, simplement posée sur le lit, s'est solidement implantée depuis ces vingt dernières années. D'abord dans les chambres des ados…(qui s'acquittaient à bon compte de l'injonction "fais ton lit!") puis à peu près partout…aidée par la popularité d'Ikéa. Ses atouts? Etre plus pratique, moins rêche et plus propre que la couverture ressortie du placard à chaque arrivée d'hiver…Les "couetteurs" semblent avoir gagné la partie.

Mais à l'inverse des Allemands, les Français ne mettent qu'une seule couette par lit, même si ce dernier est double: le romantisme (ou l'habitude) l'emporte sur le risque de voir son/sa partenaire tirer à lui le précieux couvert. 

Autre évolution notable: la taille du lit. Là encore, Ikéa n'est pas étranger à l'affaire. Il y a quelques décennies, les lits doubles mesuraient généralement 1m20 de large et 1m80 de long. Aujourd'hui, il est rare qu'ils soient inférieurs à 1m40 par 2 mètres.




Pays