Connexion

Syndicate content

En Allemagne, les marchés de Noël succombent à la mode vegan

vendredi, 13 décembre, 2013 - 14:56

Entre le vin chaud et les biscuits, la saucisse vegan au tofu et au soja débarque sur les marchés de Noël allemands. Un détail révélateur d'une tendance de fond: prenez garde, viandards !

La saucisse vegan (ou végétalienne) fait son entrée sur les marchés de Noël d’Allemagne. En octobre dernier, déjà, elle débarquait à la fête de la bière de Munich, provoquant la surprise des habitués du rendez-vous festif, consommateurs de tonnes de viande sous toutes ses formes.

Aujourd'hui, pour la première fois, la voilà donc vedette des marchés de Noël de Hambourg et Leipzig. Travestie en saucisse traditionnelle, elle n’a toutefois rien à voir avec l’originale: à l’intérieur, soja ou tofu, accommodés de nombreux épices, remplacent la viande.

Ne vous attendez pas à retrouver la saveur de la traditionnelle Currywurst ou Bratwurst, mais vous pourrez quand même la déguster grillée dans un petit pain. Et si vous voulez suivre les traditions allemandes, ces marchés de Noël végétaliens proposent aussi du vin chaud ou de la bière agrémentés de biscuits et autres délices sucrés traditionnels des fêtes de fin d’années. Tout cela bio évidemment et sans élément d’origine animale, à savoir gélatine, œuf, lait ou même miel!

                
A gauche: le traditionnel Currywurst. Crédits: Flickr/The Goods – à droite: des saucisses vegan. Crédits: Flickr/ Smiteme

Les personnes intéressées par le mode de vie végétalien n’avaient jusqu’à présent aucune alternative à la nourriture conventionnelle présentée sur les marchés de Noël",

explique Alin Pelikowski, membre de la coalition des activistes des droits des animaux de Leipzig.

Cette structure a organisé en septembre dernier une journée dédiée à ce mode de vie et d’alimentation. Fort de son millier de visiteurs, elle organise ce samedi 14 décembre le 1er marché de Noël vegan de la ville. "Maintenant nous aussi pouvons participer aux fêtes traditionnelles" ajoute cette activiste en riant.

L’arrivée de la saucisse végétalienne sur les marchés de Noël et à la traditionnelle fête de la bière de Munich peut sembler anecdotique. Mais elle indique une tendance de fond dans ce pays où la charcuterie et la viande sont reines. On constate en effet un recul léger mais continu du nombre de mangeurs de viande et une hausse régulière du nombre de végétariens.

Selon l’Institut Ifd d’Allensbach, près de 8% de la population allemande se définit comme végétarienne, soit 6.88 millions de personnes de plus de 14 ans en 2013 contre 6,29 en 2009. 800.000 d’entre elles se disent végétaliennes, c’est à dire refusant tout élément d’origine animal dans l’alimentation et la vie quotidienne (elles refusent notamment de porter du cuir!).

Lire la suite de cet article sur Myeurop.info

 

 


Pays